1 min de lecture La Réunion

Halloween : une quarantaine de feux et 12 personnes interpellées à La Réunion

Douze personnes ont été interpellées à La Réunion après des départs d'incendies volontaires dans les rues en marge de la soirée d'Halloween. Aucun blessé n'est à déplorer, le préfet avait pris ses précautions après les violences de l'année dernière.

Des heurts dans la ville du Port à La Réunion (illustration)
Des heurts dans la ville du Port à La Réunion (illustration) Crédit : Richard BOUHET / AFP
cassandre
Cassandre Jeannin et AFP

Halloween s'est transformé en brasier à La Réunion. Douze personnes ont été interpellées après des violences urbaines comises dans plusieurs communes réunionnaises dans la nuit de jeudi à vendredi 1er novembre, a indiqué la préfecture dans un communiqué.


Un important dispositif de sécurité avait été mis en place. 600 policiers et gendarmes et 280 pompiers avaient été déployés par Jacques Billant, préfet de La Réunion, "ce qui a permis de contenir les violences urbaines", a-t-il déclaré. Une quarantaine de feux, dont "deux feux de véhicules, l'incendie d'une maison désaffectée, des feux de broussailles et de détritus" ont été déclarés, précise-t-il. Mais aucun blessé n'est à déplorer. 

Après les violences de 2018, le préfet avait pris ses précautions cette année. Un arrêté préfectoral interdisait depuis mardi soir et jusqu'à aujourd'hui l'utilisation "de produit susceptible de troubler l'ordre public". "Les articles pyrotechniques, fusées de détresse, armes à feu y compris factices" étaient cités. "La vente au détail de carburant (...) dans tout récipient transportable" aussi que la vente de nuit d'alcool à emporter étaient aussi interdites.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
La Réunion Halloween Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants