1 min de lecture Faits divers

Grippe aviaire : le nombre de foyers a doublé dans le Sud-Ouest, 350.000 canards abattus

Face à la flambée du nombre d'élevages contaminés dans le Sud-Ouest, le ministère de l'Agriculture a annoncé le renforcement des abattages préventifs, qui ont déjà conduit à éliminer plus de 350.000 canards.

Un élevage de canards (illustration)
Un élevage de canards (illustration) Crédit : AFP
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
et AFP

La grippe aviaire gagne du terrain dans le Sud-Ouest. Quelque 124 foyers d'infection ont été recensés, dont 119 dans les Landes, soit plus du double du nombre relevé il y a une semaine. En conséquence, le gouvernement a annoncé, ce jeudi 7 janvier, une amplification des abattages préventifs de canards, face à "l'extrême contagiosité du virus".

Évoquant leur "impuissance" devant une situation "hors de contrôle", des professionnels du foie gras poussaient les autorités sanitaires à procéder à des abattages plus massifs. "Nous demandons un vide sanitaire (une période sans animaux dans les élevages, NDLR), on voit que la situation est hors de contrôle, qu'on ne maîtrise plus le virus. Il n'y a pas d'autre solution", a déclaré Hervé Dupouy, président de la section palmipèdes FNSEA des Landes.

"On dépeuple dans l'ensemble du département, et après on fait un vide sanitaire et dans deux mois, on peut remettre des animaux et recommencer à produire", a-t-il plaidé, pestant contre la "lenteur de l'administration". Ce jeudi, le ministère de l'Agriculture a annoncé le renforcement des abattages préventifs en vigueur depuis le 24 décembre et qui ont déjà conduit à éliminer plus de 350.000 canards.

Le ministre Julien Denormandie viendra dans la région, vendredi 8 janvier, pour "témoigner de la solidarité de l'Etat" avec "un dispositif d'acompte pour compenser la valeur des animaux abattus est d'ores et déjà en place, les premiers versements seront réalisés dans les prochains jours"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Sud-Ouest Épidémie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants