1 min de lecture Justice

Grenoble : un chirurgien jugé pour erreur médicale, la victime témoigne sur RTL

DOCUMENT RTL - Bertrand Plumé, opéré de la mauvaise hanche par un chirurgien grenoblois, raconte son calvaire. Le médecin est jugé par le tribunal correctionnel ce jeudi 20 juin.

Calvi-245x300 RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Grenoble : un chirurgien jugé pour avoir opéré la mauvaise hanche de son patient Crédit Image : MARTIN BUREAU / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Serge Pueyo édité par Cassandre Jeannin

Une nouvelle affaire d'erreur médicale révélée au grand jour. À Grenoble, un chirurgien comparaît ce jeudi 20 juin devant le tribunal correctionnel pour avoir confondu sa gauche et sa droite. La victime raconte son calvaire au micro de RTL.

"Je me suis présenté à la clinique Belledonne pour être opéré d'une hanche gauche et le soir au réveil je me suis aperçu que j'avais été opéré de la hanche droite par erreur", témoigne la victime, Bertrand Plumé. Selon lui, une telle erreur est "inexplicable", "le chirurgien n'a pas fait ses contrôles et s'est engagé droit dans son geste chirurgical sans même savoir qui il opérait et pourquoi il l'opérait".

"On m'a réopéré de la jambe gauche le lendemain et il y a eu des conséquences graves à savoir une hémorragie, le sang a écrasé le nerf sciatique", raconte-t-il. "Je suis resté paralysé des releveurs de la jambe droite. Ça rend la position debout difficile, le moindre obstacle sur un sol me fait tomber", ajoute-t-il. 

"Depuis maintenant 4 ans et demi c’est un combat incessant pour arriver à obtenir justice. Je suis totalement déterminé à aller jusqu'au bout parce qu'on ne peut pas baisser les bras devant des erreurs aussi graves", conclut-il. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Médecins Erreur
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants