1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Gravelines : de la prison ferme pour avoir décapité une quarantaine de pigeons
1 min de lecture

Gravelines : de la prison ferme pour avoir décapité une quarantaine de pigeons

Deux hommes ont été condamnés, dont un à de la prison ferme, pour être entrés par effraction dans un pigeonnier et y avoir massacré les volatiles.

Un pigeon (illustration).
Un pigeon (illustration).
Crédit : GERARD JULIEN / AFP
Michael Ducousso

Éric Vanez et Jérôme T. ont été condamnés pour des faits particulièrement sordides, survenus le 11 octobre 2015, à Gravelines. Cette nuit-là, la police appelée pour le cambriolage d'une maison les a découverts au milieu d'un véritable massacre... de pigeons.

Comme le rapporte la Voix du Nord, les agents de police ont interpellé les deux hommes dans le pigeonnier de la demeure, couverts de sang et entourés de plus de quarante volatiles décapités. Les deux individus ont profité du décès du propriétaire colombophile de la maison, enterré la veille, pour entrer chez lui par effraction. Mais rien n'explique leur geste sadique. Durant leur procès, Jérôme T. rejettera l'entière faute sur Éric Vanez, expliquant aux juges : "Il a arraché la tête des pigeons une à une, avec les mains. Quand il a égorgé les pigeons, le sang a éclaboussé sur moi." L'accusé ne justifiera pas son acte, expliquant avoir agi "comme ça, pour rien."

Éric Vanez, déjà condamné à une dizaine de reprises, a finalement écopé de trois mois de prison ferme et 800 euros d’amende. Son comparse, dont le casier judiciaire est vierge, a été sanctionné de six mois de prison avec sursis et 800 euros d’amende. Les deux Gravelinois devront en outre verser 200 euros à la société nationale pour la défense des animaux et à l'association Stéphane-Lamart pour la défense des animaux. Le fils de la victime décédée recevra lui 1.000 euros de dommages et intérêts.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/