1 min de lecture Menaces

Grande mosquée de Lyon : le recteur va porter plainte après un courrier suspect

La grande mosquée de Lyon a reçu ce mercredi 6 novembre une lettre qui contenait une poudre blanche non identifiée. Un dispositif de sécurité a été mis en place pour lever tout doute concernant un éventuel danger.

Kamel Kabtane, le 18 mars 2013, à Lyon. (archives)
Kamel Kabtane, le 18 mars 2013, à Lyon. (archives) Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
Maeliss
Maeliss Innocenti Journaliste

Grosse frayeur ce mercredi 6 novembre matin à la grande mosquée de Lyon. Une lettre arrivée par La Poste et contenant une poudre blanche non identifiée a été réceptionnée et trois personnes ont été exposées. Un dispositif de sécurité a vite été mis en place et les trois personnes en question - qui n'étaient autre que la réceptionniste, Kamel Kabtane le recteur de la mosquée et sa secrétaire - ont été examinées par les pompiers puis confinées le temps que le doute soit levé.


Des analyses ont été menées et les pompiers ont vite assuré qu'il n'y avait aucun risque de toxicité. Avant de confirmer que la poudre blanche était en fait de la farine, a expliqué à RTL.fr Kamel Kabtane, confirmant une information de Lyon Capitale.

Le recteur s'est désolé des menaces persistantes qui sont reçues chaque jour à la grande mosquée de Lyon. Il a révélé à RTL.fr son intention de porter plainte en se rendant au commissariat dès ce mercredi.

Des enfants ont été confinés

À noter que si les pompiers leur ont assuré qu'elles ne risquaient rien, les trois personnes exposées ont bien ressenti les mêmes symptômes : une irritation anormale des yeux. "Je pense qu'il y avait un produit comme du chlore aussi dans l'enveloppe car nous avons ressenti la même chose tous les trois", a déclaré Kamel Kabtane.

À lire aussi
Le parvis de La Défense à Courbevoie (illustration) policiers
La Défense : un homme menaçant des policiers avec une arme blanche abattu

Ce qui s'est passé ce mercredi matin a aussi causé une grande inquiétude aux parents des enfants qui se trouvaient à l'école de la Mosquée. Les jeunes élèves ont également été confinés à part jusqu'à midi, et n'ont pas pu retrouver leurs familles tant que tous les risques n'avaient pas été écartés. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Menaces Lyon Mosquée
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants