1 min de lecture Gilets jaunes

"Gilets jaunes" : Jérôme Rodrigues a bien perdu l'usage de son œil droit

Des documents médicaux, que RTL a pu consulter, attestent que le "gilet jaune", blessé le 26 janvier dernier à Paris, ne retrouvera pas l'usage de son œil droit.

Jérôme Rodrigues, l'une des figures des "gilets jaunes", le 27 janvier 2019
Jérôme Rodrigues, l'une des figures des "gilets jaunes", le 27 janvier 2019 Crédit : CHRISTOPHE ARCHAMBAULT / AFP
Eleanor Douet
Eléanor Douet
et Alice Moreno

Jérôme Rodrigues, figure des "gilets jaunes" blessé le 26 janvier dernier, avait annoncé mi-février qu'il ne retrouverait pas l'usage de son œil droit. Des documents médicaux, que RTL a pu consulter, confirment ses propos. "Le patient a été informé le 13 février [...] de l'absence de récupération attendue de la fonction de son œil droit", peut-on lire.

Les médecins précisent que Jérôme Rodrigues n'a plus de perception lumineuse à l’œil droit et qu"il a été informé le 13 février [...] de l'absence de récupération attendue de la fonction de son œil droit". Ils ajoutent : "Les présentes observations ainsi que l'évolution dans le service et en consultation externe depuis 3 semaines orientent vers une perte totale de la fonction de l'œil droit, sans amélioration attendue".


Par ailleurs, l'enquête sur la blessure de Jérôme Rodrigues a été confiée mercredi 13 février à des juges d'instruction. Au terme de son enquête préliminaire, confiée à l'Inspection générale de la police nationale (IGPN), le parquet de Paris a en effet ouvert une information judiciaire pour des "violences volontaires par personne dépositaire de l'autorité publique avec arme" sur Jérôme Rodrigues et un autre blessé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Santé Société
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants