1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Gard : un bébé retrouvé mort dans un canal, son père pendu à Auxerre
1 min de lecture

Gard : un bébé retrouvé mort dans un canal, son père pendu à Auxerre

Un bébé de cinq mois a été retrouvé mort dans un canal du Gard : son père s'est pendu dans une chambre d'hôtel à Auxerre (Yonne). "J'irai en enfer", a-t-il écrit dans une lettre.

Un véhicule de la gendarmerie française (illustration).
Un véhicule de la gendarmerie française (illustration).
Crédit : DENIS CHARLET / AFP
Florise Vaubien & AFP

Une terrible et sordide découverte. Un bébé, âgé de cinq mois, a été retrouvé mort dans un canal du Gard, vendredi 5 mars. Le même jour, son père de 41 ans a été retrouvé pendu dans un hôtel d'Auxerre (Yonne), a annoncé le procureur de Nîmes, le vendredi 5 mars. La veille, les autorités judiciaires avaient ouvert une enquête pour "disparitions inquiétantes".

Des disparitions signalées par la nourrice de l'enfant. De fait, le père devait déposer le petit garçon à son domicile, jeudi matin dans le secteur de Vauvert (Gard), a précisé Eric Maurel. Comme la mère du petit, elle n'arrivait pas à le joindre : l'homme était parti sans son téléphone portable, sans biberon mais avec quelques effets pour le nourrisson.

"J'irai en enfer"

Alors que les recherches s'intensifiaient, le père a finalement été retrouvé pendu dans une chambre d'hôtel d'Auxerre. En début d'après-midi, un siège de bébé flottant sur un canal près de Gallargues-le-Montueux, a été signalé par des promeneurs. Le cadavre de l'enfant a été retrouvé à proximité. Son autopsie est prévue lundi.

D'après la mère de l'enfant et l'entourage de l'homme, le père ne présentait aucun problème psychiatrique connu. Le couple ne traversait pas de crise, ont-ils ajouté. "C'est une famille tout à fait normale", a commenté le procureur, précisant que l'homme n'était "pas décrit comme violent et pas connu de la justice". Le père du bébé a laissé une lettre dans laquelle il "s'excuse" auprès de sa compagne : il écrit "J'irai en enfer", a rapporté Eric Maurel, évoquant l'hypothèse d'une "bouffée délirante". Le parquet a ouvert une enquête pour "meurtre sur mineur de moins de 15 ans".

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/