2 min de lecture Attentats en France

VIDÉO - Fusillade à "Charlie Hebdo" : Nicolas Sarkozy demande d'améliorer le dispositif de sécurité

VIDÉO - L'ancien président s'est exprimé suite à son entretien de 45 minutes avec François Hollande. Il estime qu'il est "nécessaire d'augmenter notre niveau de vigilance et de faire évoluer le dispositif de protection des Français".

>
VIDEO - Fusillade à "Charlie Hebdo" : Nicolas Sarkozy demande d'améliorer le dispositif de sécurité Durée : |
Morgane Giuliani
Morgane Giuliani
Journaliste RTL

Nicolas Sarkozy s'est exprimé brièvement suite à son entretien de 45 minutes avec le président de la République François Hollande, à l'Élysée, ce 8 janvier. L'ancien chef de l'État estime que les dispositifs de sécurité doivent être améliorés : "J'ai dit au Président qu'il y aurait sans doute des décisions à prendre, un niveau de fermeté et de vigilance à augmenter", a-t-il déclaré.

Il est nécessaire d'augmenter notre niveau de vigilance et d'évoluer le dispositif de protection des Français au niveau de la menace

Nicolas Sarkozy
Partager la citation

"Il est nécessaire d'augmenter notre niveau de vigilance et d'évoluer le dispositif de protection des Français au niveau de la menace", a précisé le chef de l'UMP. "Naturellement, une sécurité à 100% n'existe pas, mais nous pouvons travailler à l'améliorer", a-t-il nuancé. Manuel Valls a tenu des propos similaires ce 8 janvier au micro de RTL

Appel à l'unité nationale

Nicolas Sarkozy a par ailleurs souligné l'importance de réunir les forces politiques : "J'ai bien sûr accepté [l'invitation du Président François Hollande] pour bien montrer le climat d'unité nationale, qui est le devoir de chacun face à l'attaque menée par des fanatiques déterminés contre la civilisation, contre la République et contre les idées qui nous sont chères." Il a ajouté : "Je lui ai indiqué ma disponibilité", précisant qu'ils devraient se revoir cette après-midi, après la réunion entre François Hollande et les chefs des assemblées du Parlement. 

L'ancien chef de l'État s'est dit "assez impressionné et bouleversé par l'attitude de nos compatriotes et les démonstrations spontanées d'unité, dans un climat de recueillement, avec une demande de fermeté, et une très grande dignité." 

"Ce n'est pas une question de démocratie, c'est une question de civilisation"
, a affirmé Nicolas Sarkozy. "Il faut que les gens civilisés, quelques soient leurs convictions, s'unissent face à cette barbarie fanatique." Il a ensuite lancé cet appel : "C'est une guerre déclarée à la civilisation, elle a la responsabilité de se défendre."

C'est une guerre déclarée à la civilisation, elle a la responsabilité de se défendre.

Nicolas Sarkozy
Partager la citation
À lire aussi
Hassen Chalghoumi Attentats en France
Les infos de 6h - Enseignant assassiné : "C'est une honte !", dénonce l'ancien imam de Drancy

Cet entretien entre François Hollande et Nicolas Sarkozy fait suite à l'attentat subi par l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo, qui a fait 12 morts et 4 blessés graves, le 7 janvier à Paris.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats en France Faits divers Nicolas Sarkozy
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants