1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. François Besse, le roi de l'évasion
1 min de lecture

François Besse, le roi de l'évasion

PODCAST - François Besse s'est évadé à six reprises de ses prisons et même une fois en plein procès, d'un palais de justice. La légende a fait de lui, l'un des derniers gangsters d'honneurs.

François parle avec ses avocats au tribunal d'Angoulême le 16 février 1998
François parle avec ses avocats au tribunal d'Angoulême le 16 février 1998
Crédit : FRANCOIS GUILLOT / AFP
François Besse, le roi de l'évasion
50:01
Jean-Alphonse Richard & Marie Bossard

Le 9 mai 1971, François Besse purge une peine de 7 ans de détention pour une série de vols à la prison de Gradignan, en Gironde. Ce jour-là, il approche son briquet de l'épaisse vitre de sa cellule et lance un seau d'eau froide dessus. La vitre explose. François Besse jette à l'extérieur une corde assemblée avec ses draps et s'enfuit.

Il est en cavale pour la première fois de sa vie. Il n'est alors qu'un délinquant local. Il est arrêté le 7 février 1973, dans la campagne de Bordeaux. Il s'est illustré dans plusieurs cambriolages dont celui du Drugstore d'Angoulême, dont le butin a été évalué à 80.000 francs, à l'époque.

François Besse ne restera pas longtemps en prison. Le 7 août 1973, il scie les barreaux de sa cellule et s'évade. Il s'agit de la seconde évasion d'une longue lignée, qui va d'ailleurs le lier à l'ennemi public numéro 1, Jacques Mesrine...

Nos invités

Mathieu Delahousse, journaliste à l'Obs et auteur de "François Besse : la métamorphose d'un lieutenant de Mesrine" aux éditions Flammarion.
Me Francis Triboulet, avocat de François Besse.

Soumettre une affaire

À lire aussi

Vous pouvez à tout moment soumettre une affaire à Jean-Alphonse Richard. Laissez votre message avec les principales informations nécessaires à l'équipe de l'émission pour programmer, peut-être prochainement, ce fait-divers dans L'Heure du Crime.

L'équipe de l'émission vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/