2 min de lecture Justice

Francis Heaulme : "J'ai promis à mon fils que je ne céderai pas", confie la mère d'une victime

TÉMOIGNAGE - François Heaulme, déjà condamné à la perpétuité, comparaît pour le meurtre de Cyril et Alexandre à Montigny-lès-Metz, en septembre 1986.

Yves Calvi RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Procès de Francis Heaulme : "J'ai promis à mon fils que je ne céderai pas", confie Chantal Beining Crédit Média : Samuel Goldschmidt | Durée : | Date : La page de l'émission
Générique 6
Samuel Goldschmidt et Claire Gaveau

Il est appelé le retour du crime. Déjà emprisonné pour neuf meurtres, Francis Heaulme est de retour ce mardi dans un tribunal pour des faits remontant à plus de trente ans. Le 28 septembre 1986, Alexandre Beckrich et Cyril Beiningdeux jeunes garçons de 8 ans, étaient retrouvés morts à Montigny-lès-Metz, non loin de Metz en Moselle. Et il est accusé d'avoir tué les deux enfants, sur un talus de la SNCF.

Ce jour-là, les deux garçons étaient sortis jouer avant le dîner. Leurs corps avaient été retrouvés peu avant 20 heures par les enquêteurs, les crânes enfoncés à coups de pierre, le bas de survêtement de l'un baissé. Condamné dans un premier temps, Patrick Dils, un adolescent de 16 ans à l'époque des faits, avait finalement été innocenté. Plusieurs témoignages avaient fini par confondre Francis Heaulme alors que cette affaire porte sa "quasi signature criminelle". Cependant, une seule certitude demeure : le tueur en série était-il présent dans le secteur le jour des meurtres ?

J'ai promis à mon fils que, jusqu'au bout, je ne céderai pas

Chantal Bening, mère de Cyril
Partager la citation

Pour les familles des victimes, ce procès est une nouvelle épreuve. Chantal Bening, la mère de Cyril explique n'être "pas bien du tout aujourd'hui". "Ce n'est pas que j'ai peur, c'est mon cinquième procès, mais non je ne suis pas bien. J'ai promis à mon fils que, jusqu'au bout, je ne céderai pas. À chaque fois que je vais au cimetière, je dis : 'Cyril, Maman va se battre, mais aide moi'", lance-t-elle au micro de RTL.

À lire aussi
L'hôpital de Reims où est soigné Vincent Lambert. Vincent Lambert
Vincent Lambert : l'arrêt des soins programmé à partir de lundi

Avant de poursuivre : "Depuis ce matin, je me demande comment il a fait pour tuer deux enfants, sans que l'un se sauve. Mais comment il a fait ? Il faut qu'il m'explique", s'interroge-t-elle. Des questions qui durent depuis trente ans maintenant. "Si cela avait bien été fait dès le départ, je ne serai pas là, à aller au tribunal", déplore la mère de famille.

Reste à savoir si cette dernière arrivera à avoir des réponses. Depuis 2006, et la première mise en examen de Francis Heaulme dans cette affaire, le tueur en série n'a jamais avoué ce double meurtre de Montigny-lès-Metz. Il comparait jusqu’au 18 mai pour peut-être apporter certaines précisions.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Moselle Faits divers
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7788282187
Francis Heaulme : "J'ai promis à mon fils que je ne céderai pas", confie la mère d'une victime
Francis Heaulme : "J'ai promis à mon fils que je ne céderai pas", confie la mère d'une victime
TÉMOIGNAGE - François Heaulme, déjà condamné à la perpétuité, comparaît pour le meurtre de Cyril et Alexandre à Montigny-lès-Metz, en septembre 1986.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/francis-heaulme-montigny-les-metz-chantal-beining-j-ai-promis-que-je-ne-cederai-pas-7788282187
2017-04-25 15:29:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/ztpzeLcDbcllU7kMEO6rDg/330v220-2/online/image/2017/0425/7788282971_chantal-beining-mere-de-cyril-l-un-des-deux-enfants-assassines-a-montigny-les-metz.jpg