1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Michel Platini aurait reçu un Picasso de la part d'un oligarque russe, selon des écoutes téléphoniques
2 min de lecture

Michel Platini aurait reçu un Picasso de la part d'un oligarque russe, selon des écoutes téléphoniques

L'ancien patron de l'UEFA est visée par une enquête sur les conditions d'attributions des éditions 2018 et 2022 des compétitions mondiales. Il aurait reçu une œuvre d'art de la part d'un oligarque russe en 2016.

Michel Platini en mars 2015
Michel Platini en mars 2015
Crédit : AFP/J.Klamar
Benoît Leroy & AFP

Le Français en eaux troubles. Michel Platini, président de l'UEFA lors de l'attribution du Mondial-2018 à la Russie, aurait reçu d'un oligarque russe une oeuvre de Pablo Picasso, selon des informations de presse citant des écoutes téléphoniques de l'ex-dirigeant du football européen.

Les écoutes de 2017 ont été révélées par Mediapart ce lundi dans le cadre d'une information judiciaire ouverte par le parquet national financier (PNF) sur l'attribution en 2010 des Mondiaux-2018 et 2022, à l'époque de la présidence Platini à l'UEFA. En effet, durant l'une des conversations écoutées, ce dernier reconnaîtrait avoir reçu un "tableau" d'un certain "Ouchmanov". Selon nos confrères, il pourrait s'agir de l'oligarque Alicher Ousmanov, actuellement visé par des sanctions de l'Union européenne après l'invasion de l'Ukraine par la Russie.

Sollicité par l'AFP sur ce dossier, l'entourage de Michel Platini n'a pas donné suite. Auprès des quotidiens Le Monde et l'Équipe, l'entourage de Platini a reconnu lundi que le dirigeant avait reçu une "lithographie" de Picasso de la part de l'oligarque en 2016 pour ses 61 ans, et non un tableau.

Une querelle intestine qui mine le football depuis 2015

Mardi, l'ancien patron de la Confédération européenne a contre-attaqué sur un autre dossier, en rendant public le dépôt d'une plainte à Paris en novembre 2021 contre le président de la Fifa Gianni Infantino pour "trafic d'influence actif" et contre Marco Villiger, ancien directeur juridique de la Fifa, pour "complicité de trafic d'influence actif". 

À lire aussi

L'ancien numéro 10 des Bleus s'oppose frontalement depuis plusieurs années aux dirigeants du foot mondial et à son entourage. Il les soupçonne de l'avoir évincé de la course à la présidence de l'association sportive en 2015 en alertant le parquet suisse sur un paiement suspect de 2 millions de francs suisses, par la Fifa sur ordre de son président Sepp Blatter à l'attention du Français, sans justification.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.