1 min de lecture Enquête

Agression au couteau près de la Tour Eiffel : deux suspectes mises en examen

Deux femmes ont été mises en examen pour "violences volontaires" après l'agression au couteau de deux femmes voilées dimanche à Paris.

Des policiers patrouillant aux abords de la Tour Eiffel pendant le confinement, le 18 mars 2020.
Des policiers patrouillant aux abords de la Tour Eiffel pendant le confinement, le 18 mars 2020. Crédit : Ludovic Marin / AFP
Maeliss
Maeliss Innocenti et AFP

Deux femmes voilées ont été agressées au couteau dimanche 18 octobre au soir, sur le Champ de Mars, près de la Tour Eiffel. Elles auraient également été victimes de propos racistes. Deux suspectes avaient été placées en garde à vue mardi. Elles ont été mises en examen pour "violences aggravées par la réunion, l'usage d'une arme, l'état d'ivresse, et les propos à caractère raciste" mercredi soir.

L'autrice présumée des coups de couteau a été placée en détention provisoire et son amie laissée libre sous contrôle judiciaire, selon des sources proches du dossier.

L'agression serait liée à la présence de leur chien, jugée menaçante par un groupe de femmes avec leurs enfants. Au cours de l'altercation, la principale suspecte a sorti un couteau et poignardé deux femmes.

L'avocat des victimes, Me Arié Alimi, a déposé une plainte pour que l'enquête soit requalifiée en "tentative de meurtre à raison de l'appartenance de la victime à une race ou à une religion".

Les suspectent nient les accusations de racisme

À lire aussi
Gérald Descamps, principale suspect dans le meurtre de Caroline Pirson l'heure du crime
Aisne : meurtre chez les sourds-muets

La première victime, âgée de 19 ans a reçu trois coups par une arme blanche. La seconde, une femme de 40 ans, a été blessée par six coups, dont un lui perforant le poumon, et est toujours hospitalisée.

Les deux femmes disent avoir été traitées de "sales arabes" par leurs agresseuses, qui leur auraient également dit : "Vous n'êtes pas chez vous ici." Les deux suspectes nient avoir tenu des propos racistes.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Enquête Faits divers Agression
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants