1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Féminicides : "Il faut enquêter sur une plainte, pas l'envoyer au procureur", dit Céline Parisot
1 min de lecture

Féminicides : "Il faut enquêter sur une plainte, pas l'envoyer au procureur", dit Céline Parisot

INVITÉE RTL - La présidente de l'Union syndicale des magistrats, Céline Parisot, estime que "ça n'a vraiment pas grand sens de transmettre les plaintes et les mains courantes" des victimes de violences conjugales à la justice, sans qu'il n'y ait eu d'enquête au préalable.

Des magistrats au tribunal (illustration)
Des magistrats au tribunal (illustration)
Crédit : DENIS CHARLET / AFP
Féminicides : Céline Parisot est l'invitée de Christelle Rebière du 1er juin
04:49
Christelle Rebière - édité par Quentin Marchal

Alors que le directeur central de la sécurité publique a donné des instructions très précises pour que les policiers transmettent systématiquement et sans délais à la justice les plaintes et les mains courantes des femmes victimes de violences conjugales, Céline Parisot, la présidente de l'Union syndicale des magistrats, estime qu'"il faut enquêter sur une plainte, pas l'envoyer au procureur".

"Que voulez-vous qu'un procureur fasse d'une plainte si il n'y a pas eu d'enquête sur les faits qui sont dans cette plainte ?" demande la magistrate. Dans ces cas-là, "le procureur va la renvoyer au service d'enquête, à la police et la gendarmerie en leur demandant d'enquêter, donc ça n'a vraiment pas grand sens de transmettre les plaintes et les mains courantes", affirme Céline Parisot.

"L'objectif de cette initiative, ça nous paraît être de reporter la responsabilité des retards de traitement sur la justice parce qu'en plus, il faut savoir que nous recevons des millions de procédures par an donc si une plainte se retrouve glissée entre deux autres dossiers, elle va prendre encore plus de retard si elle n'est pas particulièrement signalée", met-elle également avant.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/