1 min de lecture Gilets jaunes

Éric Drouet évacué du Salon de l'agriculture et placé en garde à vue

Éric Drouet, célèbre figure des "gilets jaunes", a été exfiltré du Salon de l'agriculture par la service de sécurité d'Emmanuel Macron et placé en garde à vue, alors qu'il commençait à perturber une discussion entre le Président et des céréaliers.

Éric Drouet, lors d'une manifestation de gilets jaunes devant le Sénat, à Paris.
Éric Drouet, lors d'une manifestation de gilets jaunes devant le Sénat, à Paris. Crédit : Stéphane de Sakutin / AFP
benoit
Benoît Collet Journaliste

Le 22 février, jour d'ouverture du Salon de l'agriculture, Éric Drouet a de nouveau fait parler de lui. Situé à une quarantaine de mètres du président de la République, le célèbre "gilet jaune" a tenté de se rapprocher davantage d'Emmanuel Macron avant d'être interpellé par le service chargé de la sécurité présidentielle

Une discussion musclée, entre d'un côté Éric Drouet et quelques sympathisants acquis à sa cause, et de l'autre les gros bras de l'Élysée, a alors débuté. "Je suis un citoyen, je fais ce que je veux. Je viens ici, c'est tout", a-t-il lancé aux gardes du corps, appuyé par les sifflets de ses amis. Un mouvement de foule s'en est ensuivi, qui s'est conclu par l'arrestation d'Éric Drouet et son placement en garde à vue pour rébellion.

Le "gilet jaune" avait déjà été placé en garde à vue le 3 janvier dernier alors qu'il se trouvait sur les Champs-Elysées pour organisation d'une manifestation sans déclaration préalable. Son avocat avait alors parlé "d'arrestation arbitraire".

Plus tôt dans la journée, le chef de l'État avait déjà été interpellé au Salon de l'agriculture, par une femme se présentant comme "gilet jaune", lui reprochant de "ne pas recevoir les gilets jaunes". "Vous me structurez un groupe et je vous reçois sans problème, moi je suis pour le dialogue. On se prend une heure et on discute », lui a répondu Emmanuel Macron. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gilets jaunes Salon de l'agriculture Justice
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants