1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Enfants fauchés à Lorient : "il est décédé sous mes yeux", a confié un témoin ému
2 min de lecture

Enfants fauchés à Lorient : "il est décédé sous mes yeux", a confié un témoin ému

Le "chauffard de Lorient" a été condamné à cinq ans de prison ferme par le tribunal correctionnel de la ville ce mardi 16 février pour homicide involontaire aggravé.

Une photo prise le 19 septembre 2017 au palais de justice de Rennes montre une statue de la déesse de la justice équilibrant les balances.
Une photo prise le 19 septembre 2017 au palais de justice de Rennes montre une statue de la déesse de la justice équilibrant les balances.
Crédit : LOIC VENANCE / AFP
Camille Guesdon & AFP

Cinq ans de prison ferme. Kylian Le Reste, "le chauffard de Lorient" a été condamné par le tribunal correctionnel de Lorient ce mardi 16 février pour homicide involontaire aggravé, blessures involontaires, conduite sans permis avec récidive et non assistance à mineur en danger. Le conducteur de 22 ans avait mortellement blessé un enfant de 9 ans avec son véhicule et blessé un autre de 7 ans, en juin 2019, à Lorient.

Gaëlle Taugeron, 22 ans, la passagère du véhicule au moment des faits, a été condamnée pour non assistance à personne en danger sur mineur de moins de 15 ans et à "un an de prison assorti d'un sursis probatoire de deux ans et d'une obligation de travail et de soins". 

Selon Me Philippe Courtois, avocats des parties civiles, "ce qu'il fallait, c'est que ces deux personnes soient condamnées et reconnues coupables des faits qui leur sont reprochés et c'est le cas", avant d'ajouter "La famille est soulagée de cette décision, de cette sanction ferme qui est importante".

"Le corps d'un des enfants semblait désarticulé"

Le 9 juin 2019, après un refus d'obtempérer, Kylian Le Reste s'était enfuit à très vive allure. Il avait multiplié multipliant les infractions au code de la route en percutant une voiture sans faire de blessés, avant de faucher sur un trottoir les deux jeunes cousins, Bunyamin et Samet, neuf et sept ans, frôlant un troisième. Après avoir redémarré immédiatement, il avait fuit avec son ex-compagne Gaëlle Taugeron. Il avait été interpellé neuf jours après les faits dans un hôtel de la banlieue de Lorient.

À lire aussi

Pendant l'audience, Cédric Raverdy, le conducteur du véhicule percuté, a décrit une "scène de guerre" en donnant des détails, en larmes " quand je suis arrivé, le corps d'un des enfants semblait désarticulé. Quelques secondes après mon arrivée, il est décédé sous mes yeux". Samet, l'enfant blessé qui a survécu, souffre désormais de graves séquelles physiques et cognitives. Il a notamment perdu l'usage d'un bras et doit être assisté pour tous les actes de la vie courante.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/