1 min de lecture Justice

Enfant mort après avoir mangé des crêpes : l'institutrice condamnée à 12 mois avec suris

Une institutrice avait donné des crêpes à un élève de 6 ans allergique au lait, l'enfant est décédé quelques heures plus tard d'un choc anaphylactique.

La justice (illustration)
La justice (illustration) Crédit : JACQUES DEMARTHON / AF
Ryad Ouslimani
Ryad Ouslimani
et AFP

"Des regrets j'en ai tous les jours, je me sens tellement coupable". Danielle Dampfhoffer, institutrice de 59 ans, avait des sanglots dans la voix à la barre au moment d'évoquer les faits qui lui valent 12 mois de prison avec sursis. Le 29 mars 2018, alors que l'école de Limas (Rhône) fête Carnaval, les élèves ont le droit de manger des crêpes. 

Rien d'anormal jusqu'ici, sauf que l'un des enfants âgé de 6 ans était allergique au lait, contenu dans les crêpes. Cet enfant bénéficiait d'un projet d'accueil individualisé (PAI), - document écrit spécifiant les troubles de la santé d'un élève et les consignes à suivre en cas de problème - et n'aurait jamais dû ingérer les deux. 

Sur le chemin du retour à pied, le garçonnet fait un choc anaphylactique mortel. Mardi 15 septembre, devant le tribunal correctionnel de Villefranche-sur-Saône , elle a fait valoir qu'elle n'était pas assez informée des dangers encourus par l'enfant.

Mais pour le procureur, qui avait requis huit mois de prison avec sursis, une peine moindre que celle prononcée finalement par le tribunal, le PAI était suffisamment clair pour l'alerter.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Allergie Rhône
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants