2 min de lecture Justice

Enfant mort après avoir mangé des crêpes : "J'ai pardonné", dit sa mère

TÉMOIGNAGE - Une institutrice est jugée ce mardi 15 septembre après avoir donné des crêpes à un enfant allergique au lait. Il en est mort. "Je l'ai pardonné", confie sa mère.

Yves Calvi_ RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Enfant mort après avoir mangé des crêpes : "j'ai pardonné", dit sa mère Crédit Image : JACQUES DEMARTHON / AF | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Frédéric Perruche édité par Paul Turban

Un goûter à l'école, des enfants qui salivent devant une montagne de crêpes au sucre : la scène paraît banale mais elle a coûté la vie à un petit garçon. L'enfant de 6 ans, Jahden, était allergique au lait. C'était d'ailleurs inscrit dans son dossier. Mais quand la maîtresse a demandé s'il pouvait en manger, il a répondu oui. Mais c'est aux crêpes à l'eau qu'il avait droit. Alors elle lui en a donné. 

Par la suite, il a été victime d'un choc anaphylactique mortel. Les faits remontent à mars 2018 à Villefranche-sur-Saône et l'institutrice est jugée ce mardi 15 septembre après-midi pour homicide involontaire. "Je ne comprends pas. Je ne comprendrais jamais, confie à RTL la mère de l'enfant, qui attend des explications. Cela me hante tous les jours que Dieu fait."

"Comment on peut donner à cet enfant allergique des crêpes ? Je ne comprendrai jamais, ajoute-t-elle. Peut-être le procès nous aidera. Mais mon fils ne reviendra jamais. Mais je ne hais pas [l'institutrice]. Au début, j'avais de la haine. Mais aujourd'hui, je l'ai pardonné. On ne vit pas avec la haine." 

Une responsabilité partagée, selon la défense

Peut-on toutefois désigner cette institutrice comme étant la seule responsable ?  Pour son avocat, Maître Lalliard, il y a eu négligence mais personne d'autre ne s'est inquiété. "Il y a un goûter, explique-t-il, et on va donner des crêpes aux enfants. La maîtresse va donner deux petites crêpes à cet enfant qui souffre d'une allergie au lait, faisant confiance à l'enfant qui dit qu'il mange des crêpes chez lui. Sauf qu'il s'agissait de crêpes à l'eau."

À lire aussi
Un plan de cannabis (illustration) faits divers
Corse : des plants de cannabis retrouvés dans les jardins de la Collectivité

"Lorsque la maman est venue à 16h30, l'enfant a indiqué qu'il avait pris deux petites crêpes au lait et qu'il avait du mal à respirer, mettant ça sur le compte de l'asthme, poursuit l'avocat. C'est pour cela que la maman, pas plus inquiète que ça, est repartie avec l'enfant à la main. Et c'est malheureusement sur le parcours que l'enfant est tombé, inanimé."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Faits divers Rhône
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants