1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Dordogne : un individu recherché pour avoir tiré sur les gendarmes
1 min de lecture

Dordogne : un individu recherché pour avoir tiré sur les gendarmes

Le préfet de Dordogne demande à la population "de rester enfermée chez elle" le temps des opérations.

Une patrouille de gendarmerie (illustration)
Une patrouille de gendarmerie (illustration)
Crédit : DENIS CHARLET / AFP
Florine Boukhelifa
Journaliste

Les forces de l'ordre avaient été appelées pour un différend familial. Un homme armé était recherché dimanche matin au Lardin-Saint-Lazare, en Dordogne, après avoir tiré sur les gendarmes, a annoncé le préfet de Dordogne Frédéric Périssat, selon un correspondant de l'Agence France-Presse. Le GIGN de Toulouse et celui de Satory (Yvelines), venu en appui,  sont en intervention sur les lieux, a précisé la gendarmerie dans la matinée.

Les 210 militaires déployés, dont une équipe cynophile et deux hélicoptères, ont finalement pu retrouver la trace de cet individu d'une trentaine d'années, un ancien militaire décrit comme dangereux et déjà connu des services de police pour des faits de violences conjugales, dans une zone boisée.

Celui-ci s'était rendu au domicile de son ex-conjointe samedi vers minuit, où il a violenté le nouveau compagnon de cette dernière. L'homme a déclaré ne pas avoir "l'intention de se rendre", selon le maire du Lardin-Saint-Lazare, interrogé par LCI.

Véhicule de gendarmerie pris pour cible cette nuit par le tireur du Lardin Saint Lazare
Véhicule de gendarmerie pris pour cible cette nuit par le tireur du Lardin Saint Lazare
Crédit : Philippe de Maria

"Il y eu un différend familial cette nuit avec un homme qui est armé, lorsque la gendarmerie est venue il a ouvert le feu. Nous sommes en train de cerner cette personne qui est donc armée", a déclaré le préfet de Dordogne sur France Bleu Périgord, peu après 07h00, demandant à "la population de rester chez elle enfermée, de ne pas se déplacer".

À lire aussi

"Un périmètre de sécurité a été mis en place. Il faut que chacun reste chez soi en attendant que l'opération soit achevée", a-t-il ajouté.

La rédaction vous recommande
Sur les thématiques :

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/