1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. DOCUMENT RTL - Coronavirus : un médecin affirme avoir été agressé par un manifestant anti-passe vaccinal
1 min de lecture

DOCUMENT RTL - Coronavirus : un médecin affirme avoir été agressé par un manifestant anti-passe vaccinal

Le médecin raconte avoir reçu des coups, dont "un coup de boule", lors de la manifestation contre le passe vaccinal du samedi 12 février à Bayonne. Il a porté plainte.

Une manifestation contre le passe sanitaire (illustration)
Une manifestation contre le passe sanitaire (illustration)
Crédit : QUENTIN VERNAULT / HANS LUCAS / HANS LUCAS VIA AFP
DOCUMENT RTL - Coronavirus : un médecin affirme avoir été agressé par un manifestant anti-passe vaccinal
00:01:36
Dominique Tenza - édité par Florine Boukhelifa

Samedi 12 février, plusieurs dizaines de milliers de personnes se sont rassemblées dans toute la France lors d'un nouveau week-end de mobilisation contre le passe vaccinal. Parmi les manifestations enregistrées, celle de Bayonne durant laquelle un médecin affirme avoir été tabassé.

Alors qu'il déjeunait en terrasse, le cortège est passé devant lui. "Heurté par leurs revendications, je me suis levé en disant 'Vive Pasteur ! Vive la vaccination", explique au micro de RTL l'homme qui n'a pas supporté de voir ces manifestants remettre en question les bienfaits de la vaccination.

"Lorsque nous avons dit que nous étions médecins, on nous a traités de 'corrompus', ce qui était un peu énorme pour nous", raconte le médecin, qui préfère rester anonyme. "Un manifestant qui était dans ce cortège est arrivé près de moi, m'a donné un coup de boule qui m'a projeté sur la table et a continué à me taper avant de prendre la fuite", poursuit-il.

"Mes amis m'ont relevé, je saignais du nez. Au rugby, on aurait fait un protocole commotion et on ne m'aurait pas laissé entrer sur le terrain", assure l'homme qui se dit toujours "un peu sous de choc de cette agression" et a porté plainte. Selon lui, les conséquences physiques ne sont pas trop graves, malgré des difficultés d'articulation.

À lire aussi

Le médecin s'interroge désormais des raisons d'une telle violence alors que ses "propos n'étaient pas injurieux". "On n'agresse pas comme ça physiquement dès que quelqu'un n'est pas d'accord avec vous. Sinon il n'y a plus possibilité de faire société ensemble", conclut-il.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous