1 min de lecture Nordahl Lelandais

Disparition de Maëlys : menacé de mort, le suspect est transféré de prison

Pour des raisons de sécurité, l'administration pénitentiaire a décidé de le placer à l'isolement.

Etablissement pénitentiaire de Varces en Isère
Etablissement pénitentiaire de Varces en Isère
Amélie James
Amélie James

Alors qu'il se trouvait derrière les barreaux de la prison de Varces, en Isère, le principal suspect de l'enquête dans la disparition de Maëlys a été transféré et placé à l'isolement au centre pénitentiaire de Saint-Quentin-Fallavier, à une centaine de kilomètres.

Selon des informations communiquées par le Dauphiné Libéré, ce transfert a eu lieu pour des raisons de sécurité. Depuis son incarcération, il y a une dizaine de jours, l'homme de 34 ans subissait "de nombreuses menaces de mort de la part de ses co-détenus". Pour des raisons de sécurité, l'administration pénitentiaire a donc décidé de le placer à l'isolement.

Bien que de nombreux éléments jouent en sa défaveur, aucune preuve n'a été recueillie par les enquêteurs permettant de l'accuser. De son côté, le suspect, défendu par ses proches, ne cesse de clamer son innocence. S'il reconnaît avoir conversé avec la fillette durant la soirée, il nie l'avoir enlevée. 

Après un appel largement relayé, les enquêteurs passent au crible les informations recueillies. Les recherches menées au lac d'Aiguebelette n'ont rien donné. Les gendarmes plongeurs s'orientent vers la base de loisirs à Romagnieu, en Isère.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nordahl Lelandais Disparition de Maëlys Isère
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants