2 min de lecture Justice

Dieudonné condamné à 9.000 euros d'amende pour une chanson aux textes antisémites

Le polémiste Dieudonné M’Bala M'Bala a été condamné pour complicité d’injure à caractère antisémite pour avoir publié la chanson "c'est mon choaaa", sur les plateformes de streaming.


Dieudonné au palais de justice de Mulhouse, le 26 mars 2019
Dieudonné au palais de justice de Mulhouse, le 26 mars 2019 Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
AFP et Romane Ganneval

Dieudonné M'Bala M'Bala a été condamné mercredi 27 novembre à 9.000 euros d'amende, pour "complicité d'injure à caractère antisémite", après la publication d'une vidéo et d'une chanson intitulées C'est mon choaaa. En cas de non règlement de l'amende, le polémiste pourrait écoper d'une peine de prison. 

Publié en juin 2017 sur les plateformes YouTube, Deezer, Spotify et Apple Music, le titre comporte des textes explicitement antisémites : "j'ai chaud à la tête devant le barbecue. Si les merguez sont casher, j'aurai peut-être la corde au cou." 

Le tribunal correctionnel a condamné Dieudonné à 90 jours d'amende d'un montant de 100 euros, soit un total de 9.000 euros. Si ce dernier ne respectait pas les versements, le polémiste pourrait écoper d'une peine de prison. Le 25 septembre, le parquet avait requis dix mois de prison ferme à l'encontre de Dieudonné

Les poursuites visant sa compagne Noémie Montagne, propriétaire des comptes numériques des plateformes sur lesquelles ont été publiées la chanson et la vidéo, ont en revanche été déclarées nulles en raison de vices de forme

Le droit de la dignité humaine

À lire aussi
Un homme portant un masque à Paris, pour se protéger de l'épidémie de coronavirus, le 13 mars 2020 justice
Coronavirus : prison avec sursis pour une pharmacienne qui vendait des masques

Pour le tribunal, les paroles "renvoient incontestablement, par voie d'insinuation, au drame de la Shoah qui est tourné en dérision" et le "droit à l'humour" invoqué par polémiste "cela heurte à un autre droit, celui de la dignité humaine".

Le polémiste de 53 ans avait nié être le chanteur et l'auteur de cette chanson, écrite selon lui par un détenu dans le cadre d'un "atelier de chanson potache" en prison. Dieudonné est également jugé pour appel illicite aux dons, ayant publié un message en amorce de la vidéo appelant à la partager "en masse, afin de lui permettre de payer son amende" dans le cadre de sa condamnation pour sa chanson "Shoah nanas".

Habitué des tribunaux, Dieudonné a été plusieurs fois condamné pour des discours antisémites, ce qui atteste selon les juges "de sa propension à réitérer les discours de haine". Il devra aussi verser plusieurs milliers d'euros de dommages et intérêts ou frais de justice à sept associations antiracistes parties civiles.

L'avocate du polémiste, Isabelle Coutant-Peyre, a indiqué qu'elle fera appel d'une décision "pas conforme" au périmètre admis de la liberté d'expression.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Dieudonné Antisémitisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants