1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Des dealers versent des primes en échange de violences contre des policiers
1 min de lecture

Des dealers versent des primes en échange de violences contre des policiers

En Seine-et-Marne, dans la commune de Savigny-le-Temple, des vendeurs de drogue ont dressé un tableau où des actes violents à l'encontre des forces de l'ordre peuvent donner lieu à une rémunération.

Un brassard de police (illustration)
Un brassard de police (illustration)
Crédit : THOMAS COEX / AFP
Des dealers proposent des primes pour des violences contre des policiers
01:19
Aurélia Valarié

En Seine-et-Marne, à Savigny-le-Temple, des dealers souhaitent verser des primes pour des violences contre des policiers. En ce sens, ils ont dressé un tableau comportant des tarifs selon les différentes actes commis. En fonction du degré de violence infligé à leur encontre, les malfrats se voient offrir des sommes d'argent plus ou moins élevées.

Un jet de pétanque contre un policer est payé 200 euros par les vendeurs de drogue tandis que 500.000 euros sont remis pour leur couper la tête. À l'annonce de l'existence de ce tableau des primes, Grégory Joron, le secrétaire général d’Unité SGP Police-FO, s'est montré scandalisé auprès de RTL : "on passe une autre étape avec ce tableau de primes de sévices, de tortures et de décapitation avec ce que ça coûte et ce que ça rapporte à celui qui s'adonne à ce genre de choses".

"C'est proprement choquant. C'est de l'intimidation, de la provocation et un appel à la barbarie donc nous on trouve ça inquiétant", alarme le syndicaliste. "Je pense que le prochain, ce sera ce tableau là avec la photo de mes collègues. C'est quelque chose qui doit être pris au sérieux par nos autorités et on attend des réactions. La première est de protéger les policiers", a-t-il ajouté. En outre, Grégory Joron demande à ce que l'anonymat des policiers soit mieux préservé.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/