1 min de lecture Banlieues

Dans les Hauts-de-Seine, nouvelle nuit de tensions

De nouvelles altercations ont eu lieu dans la nuit du 21 au 22 avril à Gennevilliers, dans les Haut-de-Seine. Au total, neuf personnes ont été interpellées en région parisienne.

Yves Calvi RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
Dans les Hauts-de-Seine, nouvelle nuit de tensions Crédit Image : GERARD JULIEN / AFP | Crédit Média : Alice Moreno | Durée : | Date : La page de l'émission
Alice Moreno
édité par Camille Descroix

En plein confinement, faut-il craindre un embrasement des banlieues ? Pour la quatrième nuit consécutive, il y a encore eu de l'agitation dans plusieurs villes des Haut-de-Seine. Ces incidents interviennent après un accident de moto impliquant la police à Villeneuve-la-Garenne.

Les faits les plus graves se sont déroulés à Gennevilliers où une école a été touchée par un départ de feu. Des voitures et des poubelles ont aussi été incendiés dans plusieurs villes du département, et en Seine-Saint Denis, ainsi que des jets de projectile en direction des forces de l'ordre. D'après une source policière, la nuit a été moins tendue et maîtrisée. Neuf personnes ont été interpellés en région parisienne, soit autant d'arrestations que la nuit précédente.

La préfecture de police a pris un arrêté interdisant l'achat et la détention d'artifices de divertissement et d'articles pyrotechniques jusqu'au 12 mai à Paris et dans les département de la petite couronne. D'autres incidents ont aussi éclaté à Toulouse, Strasbourg ou Roubaix, où le calme est revenu rapidement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Banlieues Île-de-France Incendie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants