1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Accident impliquant la police à Villeneuve-la-Garenne : le motard veut porter plainte
2 min de lecture

Accident impliquant la police à Villeneuve-la-Garenne : le motard veut porter plainte

Le motard de 30 ans, blessé dans un accident impliquant la police samedi 18 avril au soir à Villeneuve-la-Garenne, a l'intention de porter plainte contre les forces de l'ordre.

Une voiture de la police nationale (illustration)
Une voiture de la police nationale (illustration)
Crédit : BERTRAND LANGLOIS / AFP
Maeliss Innocenti & AFP

L'homme qui a été grièvement blessé à la jambe, après un accident de moto impliquant la police, samedi soir à Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine), a décidé de porter plainte contre les forces de l'ordre.

Il était environ 22h samedi quand ce jeune homme de 30 ans, qui circulait sans casque sur une moto-cross, a heurté la portière ouverte d'une voiture de police banalisée, qui se trouvait à l'arrêt. Sa jambe a été fracturée. Une opération chirurgicale a été nécessaire.

Cet accident, dont les circonstances exactes restent contestées, a conduit à des échauffourées entre habitants et forces de l'ordre à Villeneuve-la-Garenne. Des médiateurs ont dû intervenir pour que le calme revienne.

Selon la Préfecture de police de Paris, le motard circulait "à vive allure" quand il est arrivé au niveau de la voiture de police. "L'équipage a ouvert la portière avant-droite" pour procéder à un contrôle et l'homme a "fini sa course dans un poteau" après avoir "heurté la portière".

Deux enquêtes ouvertes après l'accident

À écouter aussi

Le parquet de Nanterre a ouvert une enquête sur "l'ensemble des faits de l'accident" et sur les faits d'outrages et menaces de mort sur les policiers, a précisé le parquet.

Le motard, qui était sorti pour aller mettre de l'essence dans sa moto-cross, a donc l'intention de porter plainte. Une première plainte sera déposée dès lundi matin auprès du parquet de Nanterre et une seconde auprès de l'Inspection générale de la police nationale (IGPN, la police des polices), a affirmé son avocat Me Stéphane Gas.

Les proches du jeune homme, d'abord inquiets qu'il ne puisse perdre sa jambe, sont désormais hors d'eux et exigent des réponses. "Ils n'avaient pas allumé de gyrophare, ils regardent dans le rétro, il passe et comme par hasard 'boum' ils ouvrent la portière", a déclaré le beau-frère du motard, estimant que les policiers se seraient signalés s'ils avaient juste voulu le contrôler.

Selon la Préfecture de police, qui récuse ces accusations, l'équipage avait ouvert les portières pour sortir du véhicule et le motard "a manqué de renverser le chef de bord".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.