1 min de lecture Faits divers

Coronavirus : vol de 500.000 masques destinés à la Seine-Saint-Denis

VU DANS LA PRESSE - Un camion transportant 500.000 masques destinés à plusieurs communes de Seine-Saint-Denis a été braqué ce jeudi 7 mai à la frontière franco-espagnole.

Un masque en tissu, lavable et réutilisable.
Un masque en tissu, lavable et réutilisable. Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Youen
Youen Tanguy Journaliste

"Un acte criminel." Le maire de Montreuil Patrice Bessac a dénoncé, ce jeudi 7 mai dans un communiqué publié sur Twitter, le vol de 500.000 masques destinés à des villes de Seine-Saint-Denis.


Le camion qui transportait cette commande de 112.000 euros, passée le 16 avril par la Ville de Montreuil et d'autres communes de Seine-Saint-Denis, dont Bondy, Bobigny ou Chelles, a été braqué à la frontière franco-espagnole

La commande d'un montant de 112.000 euros avait été passée auprès de l'entreprise Sissi, dans le Val-de-Marne, qui avait décidé de faire appel à des fournisseurs au Portugal, précisent nos confrères du Parisien. Ces masques en tissu, lavables et réutilisables devaient être distribués dans les boîtes aux lettres des Montreuillois et des Montreuilloises ce week-end.
"C’est avec une immense colère que j’ai appris cette après-midi que le camion acheminant 500.000 masques en tissu, dont 50.000 étaient destinés à être distribués aux habitants de Montreuil ce week-end en vue du déconfinement, a été victime d’une attaque", a indiqué Patrice Bessac. 

Et d'ajouter : "Je condamne avec la plus grande fermeté cet acte criminel qui met en danger les Montreuillois et j’ai demandé aux entreprises concernées des éléments précis sur les circonstances de ce vol".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Seine-Saint-Denis Vol
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants