1 min de lecture Violence

Conseillère Pôle emploi tuée à Valence : toutes les agences ferment vendredi

Les agences fermeront pour laisser aux employés le temps du recueillement. Une minute de silence sera observée à midi.

Pôle emploi (illustration)
Pôle emploi (illustration) Crédit : AFP
Coline Daclin et AFP

C'est le temps du recueillement pour les employés de Pôle emploi. Après le meurtre d'une conseillère ce jeudi 28 janvier à Valence, l'opérateur public a indiqué que les 900 agences de Pôle emploi seront fermées au public vendredi 29 janvier. Une minute de silence sera également observée le même jour par les agents à midi.

Le service communication de Pôle Emploi dans la région Auvergne-Rhône-Alpes avait fait savoir un peu plus tôt qu'il fermait dès l'après-midi ce jeudi "l'accueil physique et téléphonique, ainsi que les formations programmées dans les 98 agences de la région". Pendant ce temps de recueillement, "les services de Pôle emploi restent accessibles à distance", a précisé l'opérateur.

Pôle Emploi assure dans son communiqué qu'"un soutien psychologique a d'ores et déjà été proposé aux agents". Dans un communiqué, la fédération CFDT Protection Sociale Travail Emploi s'est quant à elle dit "légitimement inquiète" face à "cette tragédie d'une violence inouïe". Le syndicat réclame "des actes forts" pour "répondre aux craintes des salariés de Pôle emploi"

La conseillère a été tué par balles

La conseillère de 53 ans a été tuée par balles dans la matinée ce jeudi. Le tueur présumé, un ingénieur sans emploi de 45 ans, a également tué une salariée d'une entreprise de l'Ardèche où il avait travaillé, avant d'être interpellé et placé en garde à vue. Aucun mobile n'a pour l'heure pu être établi. 

À lire aussi
pôle emploi
Pôle Emploi : 40.000 demandeurs d'emploi ont bénéficié d'une prime par erreur

"On est tous choqués, dans la colère et le recueillement", a commenté Nathalie Delbaere, déléguée du syndicat CGT. "Il faut que notre direction s'interroge maintenant pour savoir ce qui s'est passé car la maltraitance des demandeurs d'emploi entraîne la maltraitance des agents", a-t-elle ajouté.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Violence Faits divers Meurtres
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants