1 min de lecture Hauts-de-France

Confinement : placé en garde à vue après avoir été verbalisé cinq fois en trois jours

VU DANS LA PRESSE - À Amiens, un mineur a été placé en garde à vue samedi 21 mars pour mise en danger de la vie d'autrui, après avoir violé à cinq reprises les consignes de confinement, en seulement trois jours.

La ville d'Amiens, dans la Somme.
La ville d'Amiens, dans la Somme. Crédit : RTL.fr
benoit
Benoît Collet Journaliste

Mise en danger de la vie d'autrui. C'est sous ce motif qu'un jeune mineur a été placé en garde à vue à Amiens, samedi 21 mars. Avant d'être embarqué par la police, le jeune homme avait déjà été verbalisé à cinq reprises en l'espace de trois jours pour non respect des règles de confinement et absence d'attestation de déplacement.

Face aux incivilités qui se multiplient, la police durcit le ton dans la préfecture de la Somme, relate Le Courrier picard. Quelques jeunes continueraient ainsi à parcourir les rues à scooter, certains se livrant au trafic de drogues dans le quartier Nord d'Amiens.

Samedi 21 mars à l'Assemblée nationale, Nicole Belloubet a détaillé un projet d'amendement qui pourrait bien durcir les sanctions en cas de non respect des consignes de confinement : si, en en 30 jours, 4 violations aux règles de confinement sont constatées par les forces de police, alors les contrevenants pourraient désormais s'exposer à une amende de 3.700 euros d'amende et jusqu'à 6 mois de prison.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hauts-de-France Coronavirus Confinement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants