1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Charente-Maritime : un youtubeur s’introduit illégalement dans le Fort Boyard
2 min de lecture

Charente-Maritime : un youtubeur s’introduit illégalement dans le Fort Boyard

VU DANS LA PRESSE - La société de production en charge de l'émission a déposé plainte contre le youtubeur Max Von Croft après la publication d'une vidéo où il s'infiltre dans le fort.

Le décor de "Fort Boyard" en Charente-Maritime (illustration)
Le décor de "Fort Boyard" en Charente-Maritime (illustration)
Crédit : AFP
Nicolas Barreiro

"Très clairement l'aventure de la plus épique de ma chaine". Le youtubeur Max Von Croft, spécialisé dans l'exploration urbaine aussi appelée urbex, a publié une vidéo sur sa chaîne qui lui a valu d'être rattrapé par la justice. Intitulée, "J'ai infiltré Fort Boyard", on y voit le vidéaste accoster en kayak au pied du fort pendant la nuit puis escalader l'enceinte pour finalement se retrouver à l'intérieur de l'édifice.

"Mon but est de vous faire découvrir des lieux historiques, culturels, naturels et d’intérêt partout sur terre durant mes voyages", explique le youtubeur, conscient de l'illégalité de ses actions. La vidéo "risque de ne pas rester en ligne très longtemps", ajoute-t-il. Dans cette vidéo d'une trentaine de minutes, il fait le tour des décors pendant deux jours. "Je ne vais pas vous montrer trop de décors, parce que vous risquez d’être extrêmement déçus, c’est que du carton-pâte. (…) Il y a des installations techniques et des câbles partout, c’est ultra moche, mais ça ne se voit pas du tout à la télé".

Sa vidéo est un succès. Elle est visionnée plus de 300.000 fois et devient la plus populaire de sa chaîne. Sa démarche n'a toutefois pas du tout plus à la société de production en charge de l'émission, qui a porté plainte, rapporte Le Parisien. "Ce qu’il a fait est ultra-dangereux, c’est inconscient", confie Adventure Line Productions au quotidien, "Il aurait pu chuter en escaladant la paroi. Le téléphone ne capte pas partout à l’intérieur, s’il lui était arrivé un problème, personne n’aurait été au courant".

Interrogé par Le Parisien, Max Von Craft se défend d'avoir volé ou dégradé du matériel sur place. "Je n’incite personne à refaire ce que j’ai fait. Le but n’était pas de montrer comment entrer dans le fort mais ce qu’il y avait à l’intérieur. (…) Mon but n’était pas de foutre le bordel ni d’emmerder la production mais de me faire kiffer, de faire une performance". Le youtubeur, convoqué par la gendarmerie fourasine au début de l'été, sera jugé à la mi-septembre.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

pub
Flash Actu