1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Carlos Ghosn : "Ce n'est plus le même homme", dit l'avocat de sa famille sur RTL
3 min de lecture

Carlos Ghosn : "Ce n'est plus le même homme", dit l'avocat de sa famille sur RTL

INVITÉ RTL - Quelques heures après sa libération, Carlos Ghosn "marqué par l'épreuve qu'il vient de vivre" va devoir se "réhabituer à la vie normale", explique l'avocat de sa famille, François Zimeray.

Carlos Ghosn, le 8 novembre 2019
Carlos Ghosn, le 8 novembre 2019
Crédit : Etienne LAURENT / POOL / AFP
Carlos Ghosn : "Ce n'est plus le même homme", dit l'avocat de sa famille sur RTL
00:07:10
Carlos Ghosn : "Ce n'est plus le même homme", dit l'avocat de sa famille sur RTL
00:07:10
Vincent Parizot & Cassandre Jeannin

Quelques heures après sa libération, après plus de 100 jours détention, Carlos Ghosn a pu retrouver sa famille. Invité de RTL, Maître François Zimeray, l'avocat de la famille de l'ancien patron de Renault-Nissan, a pu s'entretenir avec son fils et donne des nouvelles.

"C'est un homme qui est très marqué par l'expérience, par l'épreuve qu'il vient de vivre, qui est une détention très longue, très dure dans son régime, et à qui il va falloir du temps maintenant pour se réhabituer à une vie normale", confie l'avocat. 

"Ses priorités, pour lui, c'étaient des choses toutes simples de la vie quotidienne : pouvoir enfin embrasser ses enfants et sa femme, les contacts qu'il avait pu avoir jusqu'à présent c'étaient quelques minutes de parloir séparés par une vitre, pouvoir dormir dans une chambre sans la lumière allumée et un garde de jour et de nuit, ce qui fût son régime pendant 107 jours, pouvoir se doucher, il n'avait le droit qu'à deux douches par semaines, se réorienter dans le temps, il n'avait pas le droit à une montre." explique François Zimeray. 

Carlos Ghosn "se consacrera à la cause des prisonniers"

Il y a quelques jours la femme de Carlos Ghosn a confié à l'avocat que son mari avait le "regard triste." Son fils lui a dit : "Cette expérience lui a ouvert les yeux sur ce qu'est la condition carcérale au Japon et dans le monde." 

À lire aussi

Pour l'avocat "ce n'est plus le même homme" et il est "trop tôt pour dire ce que sera sa vie (Carlos Ghosn) dans les jours, les mois, les années qui viennent mais il est certain, non seulement que ça l'a changé, mais qu'il se consacrera à cela aussi. La cause des prisonniers, la cause des conditions carcérales, comme tous ceux qui ont vécu ce drame et cette épreuve terrible, et elle l'est particulièrement au Japon, ça l'a profondément changé." 

Une volonté ferme de faire reconnaître son innocence

"Cette détention était particulièrement rigoureuse, dure, injuste et inutile." selon François Zimeray. Il n'a pas d'esprit de revanche mais "la volonté ferme, malgré la fatigue, malgré le fait qu'il est dérouté, déstabilisé par tout cela, de se battre pour que son innocence soit enfin reconnue et sa dignité reconquise." ajoute-t-il. 

"Il n'a plus que sa dignité d'homme et cela compte évidemment pour lui. C'est certainement ce qui va le motiver dans les semaines et les mois qui viennent. Enfin il va pouvoir avoir accès au dossier et construire une vraie défense. C'est quand même pas normal et très choquant qu'il ait fallu 107 jours d'une détention d'une grand brutalité, qu'il ait fallu qu'il ait été présenté comme coupable et puni comme coupable avant même d'avoir été jugé, pour pouvoir enfin savoir ce qu'on vous reproche et organiser votre défense." déclare l'avocat. 

"Nous veillerons à ce que le procès soit équitable, ça n'a pas été le cas jusqu'à présent. Il n'est pas normal qu'on soit contraint à des interrogatoires de 5 ou 6 heures sans l'assistance d'un avocat. La déloyauté du parquet a été impressionnante dans cette affaire, le parquet qui dès la première minute à théâtralisé son arrestation en convoquant la presse. Ils devront un jour cela rendre des comptes. [...] Nous avons introduit une saisine devant les Nations Unies pour faire condamner le Japon." complète-t-il

Quelles sont les restrictions dont il fait l'objet ?

"Les accès de la maison sont filmés en permanence, il ne peut donc pas en sortir. Les communications sont filtrées, il n'a pas accès à internet, ses passeports sont confisqués, il a interdiction d'évoquer un certain nombre de choses avec ses proches. Ce n'est pas totalement une détention comparable à celle qu'il avait en prison mais ce n'est pas encore totalement la liberté. Donc il va se battre pour sa liberté, pour son innocence et pour sa dignité." exprime François Zimeray. 

Va-t-il donner une conférence de presse ?

"Je ne crois pas que ce soit plausible, en tout cas à brève échéance compte tenu de ce que j'ai entendu ce soir parce que c'est un homme qui doit se réadapter à une vie normale, qu'il a été profondément affecté par cette épreuve ou éprouvé par cette longue détention. Certainement viendra un moment où il voudra s'exprimer mais je suis aujourd'hui convaincu, après avoir parlé avec son fils que ce n'est pas sa priorité du moment." explique l'avocat de la famille de Carlos Ghosn. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien