1 min de lecture Fusillade

Cannes : mouvement de foule après une rumeur de fusillade

Sur la Croisette à Cannes, une rumeur de fusillade a provoqué un mouvement de foule causant plusieurs blessés. Les autorités ont démenti tout affrontement et ont annoncé que la situation était sous contrôle.

>
Mouvement de foule à Cannes : "J'ai tout de suite pensé à un attentat", confie un témoin Crédit Image : KENZO TRIBOUILLARD / AFP | Crédit Média : Michael Lefebvre / RTL | Durée : | Date :
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

Le spectre du terrorisme et la tragédie du 14-Juillet à Nice sont encore bien présents dans les esprits. Un mouvement de foule est intervenu à Cannes, sur la Croisette, à la suite d’une rumeur de fusillade, lundi soir. Toutefois, "aucun coup de feu" ni "détonation" n'ont été constatés sur place et la situation est "sous contrôle". 

Une levée de doute a été "effectuée par la police nationale (...). Il s'agit d'un mouvement de panique", a indiqué sur Twitter la préfecture des Alpes Maritimes. "Les personnes criaient et certaines sont tombées à terre", a expliqué Jacques Benaroch, photographe professionnel. Mais les sources policières n'ont constaté "aucun de coup de feu". "Plusieurs blessés légers à cause du mouvement foule ont été pris en charge", ont précisé les pompiers des Alpes Maritimes. Une centaine de pompiers étaient présents sur place dans la soirée. 

"Le mouvement de foule a été provoqué à la suite d'une rumeur. (...) La situation est sous contrôle. Nous vous remercions de ne pas véhiculer de fausses informations", a démenti la ville de Cannes sur Twitter, alors que de nombreuses vidéos de personnes en panique circulaient sur les réseaux sociaux. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Fusillade Cannes Croisette
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants