1 min de lecture Faits divers

Calvados : quatre balcons s'effondrent les uns sur les autres à Trouville-sur-Mer

Le balcon du quatrième étage s’est écroulé, provoquant la chute des trois balcons situés en dessous dans la nuit du 1er au 2 août, dans un immeuble de Trouville-sur-Mer. L'accident n'a heureusement fait aucun blessé.

Un immeuble avec des balcons (Image d'illustration).
Un immeuble avec des balcons (Image d'illustration). Crédit : Michael Gaida / PIXABAY
Sarah Ugolini
Sarah Ugolini

Quatre balcons d'un immeuble situé avenue Kennedy à Trouville-sur-Me, dans le Calvados, se sont effondrés ce week-end. Les causes de l'incident ne sont pas connues, mais il n'y a heureusement eu aucun blessé à déplorer. "Visiblement, le balcon du 4e étage se serait effondré, entraînant dans sa chute les 3 balcons du dessous, mais nous n'en savons pas plus", explique Sylvie de Gaetano, maire de Trouville-sur-Mer, à France Bleu Calvados.

Selon actu.fr, c’est un peu avant trois heures du matin, dans la nuit du samedi 1e au dimanche 2 août, que les secours sont intervenus pour une série d’effondrements de quatre balcons sur une façade d'un immeuble qui en compte six, au sein de la résidence John Fitzgerald Kennedy, à Trouville-sur-Mer. 

Face à l'ampleur des dégâts, ce sont 23 sapeurs-pompiers qui ont été dépêchés sur place, ainsi que l'unité spécialisée de sauvetage en déblaiement. Des reconnaissances ont été effectuées et aucune victime n'est à déplorer.

Une expertise pour déterminer les causes de l'effondrement

Selon France Bleu Calvados, les débris ont ensuite été ramassés et une expertise des assurances va être menée pour déterminer les causes de l'effondrement. La mairie assure de son côté que l'immeuble n'était pas vétuste. Pour l'instant, les résidents n'ont pas le droit de monter sur leurs balcons, mais aucun relogement n'est prévu.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Calvados Accident
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants