1 min de lecture Bouches-du-rhône

Aubagne : l'incendie fixé, le trafic SNCF reprend progressivement

Le feu de forêt qui a ravagé 240 hectares près d'Aubagne, dans les Bouches-du-Rhône, était fixé dans la nuit de samedi à dimanche.

Des pompiers luttant contre le feu d'Aubagne, le19 août 2017
Des pompiers luttant contre le feu d'Aubagne, le19 août 2017 Crédit : BERTRAND LANGLOIS / AFP
Clémence Bauduin
Clémence Bauduin
et AFP

Le feu de forêt qui a ravagé 240 hectares de forêt près d'Aubagne (Bouches-du-Rhône) était fixé dans la nuit de samedi 19 au dimanche 20 août. Le trafic SNCF, interrompu durant la nuit entre Marseille et Cassis, "a complètement repris", a déclaré à l'AFP un porte-parole de la SNCF Paca vers 13H30."Les pompiers des Bouches-du-Rhône nous autorisent à une reprise progressive des circulations", avait annoncé la compagnie sur son compte Twitter en fin de matinée.

La liaison ferroviaire ayant été totalement coupée à partir de 19 heures en raison de l'incendie, près de 4.000 passagers se sont vus contraints de dormir à bord des trains ou sur des lits de camp dans différentes gares du Sud-Est. Ils étaient environ 1.700 à se retrouver bloqués à Toulon et 1.700 à Marseille. À Nice, ce sont 370 personnes qui ont été contraintes de passer la nuit en gare, selon la protection civile des Alpes-Maritimes. La ligne SNCF Paris-Nice avait été interrompue dans les deux sens samedi soir en raison d'un feu de forêt qui a été fixé dans la nuit de samedi à dimanche.

"Une petite dizaine de trains" ont été bloqués samedi soir et "réintroduits dans la plan de transport ce matin, bien évidemment en leur donnant la priorité", a déclaré un autre porte-parole de la SNCF, précisant que presque 300 cheminots avaient été mobilisés dans la nuit pour assurer l'accompagnement des voyageurs. Des opérations de remboursement seront possibles, précise la SNCF.

À 1 heure dimanche, l'incendie déclaré entre Carnoux-en Provence (Bouches-du-Rhône) et Aubagne était fixé, selon un communiqué des pompiers. Quelque 620 pompiers et 170 véhicules restaient cependant mobilisés. Aucune habitation n'a été touchée par cet incendie qui s'était déclaré le feu dans une zone boisée et comportant beaucoup d'habitations individuelles, a indiqué la préfecture dans un communiqué, précisant que 800 logements ont été préservés des flammes grâce à l'intervention des pompiers.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Bouches-du-rhône Incendie Faits divers
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants