1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Bordeaux : un jeune homme de 24 ans tué par un chauffard ivre à la sortie d'une discothèque
2 min de lecture

Bordeaux : un jeune homme de 24 ans tué par un chauffard ivre à la sortie d'une discothèque

Un jeune homme de 24 ans a été mortellement fauché par un chauffard en état d'ivresse alors qu'il traversait sur un passage piétons dans la nuit de ce dimanche 25 juillet. La victime, qui fêtait son anniversaire, venait de quitter une discothèque à Bordeaux.

Photo d’un brassard de police.
Photo d’un brassard de police.
Crédit : THOMAS COEX / AFP
Romain Giraud

Il était environ 3h45 du matin ce dimanche 25 juillet quand un jeune homme de 24 ans, qui venait de quitter la boîte de nuit "The Base" au nord de Bordeaux, a été renversé par une voiture alors qu'il traversait la route sur un passage pour piétons situé en face de l'établissement. Alertés, les secours sont rapidement arrivés sur les lieux mais malgré les efforts des pompiers et d’une équipe médicale du Samu, qui ont pris la relève des agents de sécurité qui lui avaient prodigué les premiers soins, le jeune homme a succombé à ses blessures sur place. 

La victime fêtait son 24e anniversaire ce dimanche et avait donc passé la soirée entre amis dans cette discothèque. Peu avant le drame, il décide de sortir en compagnie de ce qui semblerait être sa petite-amie, selon des témoins. Cette dernière n'a pas accompagné le jeune homme pour traverser la rue car elle s'est arrêtée pour "demander un briquet" selon ces mêmes témoins. 

D'après une source policière, l’automobiliste, 21 ans, qui n'avait pas passé la soirée au "Base", était en état d'ivresse avec deux de ses amis dans la voiture, et roulait à vive allure. Paniqué par l'accident, il se serait d'abord enfuit avant de retrouver la raison quelques minutes plus tard et de revenir sur les lieux de l'accident.  

Le jeune homme a été interpellé par la police nationale et se trouve en garde à vue au commissariat central de Bordeaux où il devrait prochainement être déféré au procureur de la République pour homicide involontaire. Il risque, selon la loi, jusqu'à 7 ans d'emprisonnement et 100.000 euros d'amende si une circonstance aggravante est retenue et jusqu'à 10 ans et 150.000 euros d'amende s'il y en a plusieurs.

Une route et un éclairage qui pose problème ?

À lire aussi

Contacté par RTL, le gérant de la discothèque, toujours sous le coup de l'émotion, déplore le manque de sécurité sur le boulevard Alfred-Daney, lieu du drame :"c'est une grande ligne droite où tout le monde roule toujours très vite, même en journée… A plus de 100km/h ! Il y a en plus une école à proximité. Nous avons ainsi demandé à la mairie d'installer deux "dos d'ânes" pour assurer la sécurité de nos clients mais le covid est ensuite arrivé et cela a dû être mis de côté ou oublié" souffle-t-il. Mais cela ne s'arrête pas là, selon le gérant, l'éclairage du boulevard ne fonctionnait pas la nuit de ce dimanche 25 juillet, lors du drame. L'enquête aura la tâche de déterminer toutes les circonstances de l'accident. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/