1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Bobigny : le bilan s'alourdit à quatre morts après l'incendie d'un immeuble
1 min de lecture

Bobigny : le bilan s'alourdit à quatre morts après l'incendie d'un immeuble

Une personne a succombé à ses blessures à l'hôpital après l'incendie qui avait déjà tué deux fillettes et une femme dans la soirée du jeudi 27 décembre, dans un immeuble de la cité Paul-Eluard de Bobigny (Seine-Saint-Denis).

Des pompiers en intervention (illustration)
Des pompiers en intervention (illustration)
Crédit : Philippe Lopez/AFP
Octave Odola & AFP

Le bilan s'alourdit. Une femme de 20 ans et deux fillettes, l'une de 3 ans et l'autre "entre 5 et 7 ans", sont mortes dans la soirée du jeudi 27 décembre à la suite d'un incendie qui s'est déclaré dans un immeuble de la cité Paul-Eluard de Bobigny (Seine-Saint-Denis). Quelques heures plus tard, une quatrième personne a succombé à ses blessures à l'hôpital, selon une source proche de l'enquête.

Les trois premières victimes avaient été retrouvées "à proximité ou dans l'ascenseur" de cet immeuble d'habitation, a précisé un porte-parole de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris. Elles sont mortes "intoxiquées par les fumées" provoquées par le feu, qui s'est déclaré vers 21h20.  

Après l'annonce de la quatrième victime, deux autres personnes blessées sont toujours à l'hôpital. "Leur pronostic vital est engagé", ont indiqué les pompiers. Cinq autres personnes sont légèrement blessées.

L'incendie, qui a été maîtrisé vers 23 heures, a démarré dans un appartement du premier étage. Le sinistre, dont la cause n'a pas encore été déterminée, a nécessité l'intervention d'une centaine de sapeurs-pompiers. 

Un incendie s'était déjà déclaré il y a quelques mois

À lire aussi

Le directeur de Seine-Saint-Denis Habitat, bailleur social de l'immeuble, a affirmé que le bâtiment "est aux normes". Une affirmation que conteste un habitant. Interrogé par un journaliste du Parisien, il déplore un manque d'entretien. Un incendie s'était déjà déclaré il y a quelques mois au septième étage de cet immeuble, qui en compte 18.

Le gymnase Paul Eluard a été ouvert par la mairie. Une vingtaine de personnes pourraient y dormir. Les sinistrés peuvent également, s'ils le souhaitent, regagner leur appartement, les pompiers ayant donné leur feu vert selon les informations du Parisien. 

C'est le troisième incendie de la semaine en Seine Saint-Denis. Un homme et une femme enceinte ont été gravement blessés par un feu à Saint-Denis, tandis que deux personnes ont péri sous les flammes dans un squat à Drancy

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/