1 min de lecture Faits divers

Blagues sur la Shoah et saluts hitlériens à Paris-13, une étudiante porte plainte

La jeune fille de 20 ans raconte avoir fait l'objet de harcèlement à caractère antisémite de la part d'un groupe d'élèves de l'université, notamment dans le cadre de la préparation du week-end d'intégration de la fac de médecine, selon Europe 1.

Une croix gammée sur une étoile de David (illustration)
Une croix gammée sur une étoile de David (illustration) Crédit : AFP PHOTO / MARTIN BUREAU
Ceciledeseze75
Cécile De Sèze
Journaliste RTL

En 2018, l'antisémitisme continue de faire des ravages. Une jeune femme de 20 ans a porté plainte pour injures antisémites proférées par d'autres étudiants de son université Paris-13, à Saint-Denis, a-t-on appris lundi 29 octobre. 

Sur le site d'Europe 1, qui révèle les faits, on prend connaissance du florilège d'insultes et de discriminations adressées par les élèves. Par exemple, le lancé de kippa, rebaptisé "Freesba" (contraction de kippa et freesbi), les saluts hitlériens, des blagues sur la Shoah... Mais ce n'est que le début. Quand l'étudiante a commencé à réagir devant ses camarades, elle a été traitée comme une traite. 

Pour le week-end d'intégration, auquel elle se résigne à ne pas participer, plusieurs thèmes antisémites sont proposés : "bob Auschiwtz 2019", "bob-rafle 2019", "les nazis contre les Juifs", et la jeune femme précise : "Avec une photo d'un étudiant juif brûlant dans les flammes"

À lire aussi
le procureur général de l'Ohio Mike DeWine, devant la photo des quatre personnes inculpées. États-Unis
États-Unis : une famille arrêtée deux ans après le massacre de huit personnes

Depuis, Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, a condamné ces faits "profondément inacceptables" dans un communiqué mis en ligne lundi dans la journée. "Au surlendemain de l’attaque antisémite de Pittsburgh aux États-Unis, je veux rappeler que les mots aussi peuvent tuer et que les injures et les gestes déplacés ont toujours été les prémices de violences plus grandes encore", écrit encore la ministre. 

Sur Twitter, la LICRA a également commenté en demandant à l'université Paris-13 "de réagir hic et nunc en prenant les mesures de protection de cette étudiante victime d’antisémitisme et d’engager les procédures disciplinaires afin de sanctionner les harceleurs". 

Selon Europe 1, la direction de l'université a déjà reçu la victime et ses huit harceleurs présumés et a saisi la commission de discipline et le procureur de la République. Quant au week-end, toujours selon Europe 1, il a été annulé pour le moment.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Antisémitisme France
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795367728
Blagues sur la Shoah et saluts hitlériens à Paris-13, une étudiante porte plainte
Blagues sur la Shoah et saluts hitlériens à Paris-13, une étudiante porte plainte
La jeune fille de 20 ans raconte avoir fait l'objet de harcèlement à caractère antisémite de la part d'un groupe d'élèves de l'université, notamment dans le cadre de la préparation du week-end d'intégration de la fac de médecine, selon Europe 1.
https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/blagues-sur-la-shoah-et-saluts-hitleriens-a-paris-13-une-etudiante-porte-plainte-7795367728
2018-10-29 16:03:51
https://cdn-media.rtl.fr/cache/J9QIfKV0dzXqZZR4HNtHwg/330v220-2/online/image/2014/0508/7771837138_une-croix-gammee-sur-une-etoile-de-david-illustration.jpg