1 min de lecture Religions

Antisémitisme : inquiétude chez les rabbins de France

Emmanuel Macron a assisté mardi soir à la Grande Synagogue de Paris à une présentation des vœux à la communauté juive pour les fêtes du Nouvel an juif (Roch Hachana) qui débutent dimanche, en présence des responsables de la communauté.

Ham Korsia photographies lors de la Ceremonie des VÏux du Rosh Ha Shana (nouvel an juif) le 5 septembre 2018
Ham Korsia photographies lors de la Ceremonie des VÏux du Rosh Ha Shana (nouvel an juif) le 5 septembre 2018 Crédit : Erez Lichtfeld/SIPA
Cécile De Sèze
Cécile De Sèze
et AFP

"Nos rabbins (...) constatent la recrudescence des actes antisémites, dont ils refusent que la paternité soit attribuée à des déséquilibrés", a indiqué Joël Mergui, mardi 4 septembre. Le président du consistoire déplore aussi "les dangers et les ravages de la parole anti-juive" sur les réseaux sociaux. "Les faits redoublent", a abondé M. Korsia, sans donner de chiffres précis.  

Ils ont pris la parole à la Grande Synagogue devant Emmanuel Macron à l'occasion de la présentation des vœux à la communauté juive pour les fêtes du Nouvel an juif (Roch Hachana), qui commencent dimanche.

M. Mergui a par ailleurs dit vouloir refuser d'être "les victimes collatérales d'une laïcité de repli qui croit lutter contre l'islamisme". Il a mis en garde : "Après avoir été longtemps le pays d'Europe de la plus grande immigration juive, la France est devenue aujourd'hui le pays de la plus grande émigration juive du monde". 

Soulignant leur attachement à la laïcité en France, les deux responsables ont aussi fait part de leurs inquiétudes à l'égard de la montée des populismes "et la montée des racismes en Europe".  

À lire aussi
Marine Le Pen, lors du Grand Jury RTL, Le Figaro LCI le 20 octobre 2019. port du voile
Marine Le Pen veut "interdire voiles et kippas dans l'espace public"

C'est la première fois qu'un président de la République assiste à cette cérémonie laïque, précise l'Élysée, qui rappelle que, l'an dernier, Emmanuel Macron s'était rendu à la célébration des 500 ans du protestantisme et avait participé au dîner de rupture du jeûne du ramadan, organisé par le Conseil français du culte musulman. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Religions Antisémitisme Agression antisémite
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants