1 min de lecture Aquitaine

Bayonne : impliqué dans la mort d'un chauffeur de bus, il retourne en prison pour violences

Accusé de non-assistance en danger dans l'affaire du chauffeur de bus mortellement tabassé à Bayonne, un homme sera jugé ce lundi 16 novembre pour "violences aggravées" sur une femme qui l'a accueilli.

Vincent Parizot RTL Soir Week-End Vincent Parizot iTunes RSS
>
Bayonne : impliqué dans la mort d'un chauffeur de bus, il retourne en prison pour violences Crédit Image : Iroz Gaizka / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
micro générique
La rédaction de RTL édité par Paul Turban

À Bayonne, la liberté aura été de courte durée pour l'un des hommes impliqué dans la mort d'un chauffeur de bus tabassé en juillet dernier. Sorti de prison sous contrôle judiciaire il y 8  jours après 4 mois de détention provisoire, le maximum pour non-assistance à personne en danger, son chef d'inculpation. Il est vite retourné derrière les barreaux et doit comparaitre ce lundi 16 novembre pour une nouvelle affaire

Le prévenu est poursuivi par le parquet de Bayonne pour "violences aggravées". Sorti la semaine dernière de détention provisoire, il était soumis à un contrôle judiciaire. Il a passé un premier week-end à la rue, d'après son avocat, puis il a trouvé refuge chez une amie d'ami à Bayonne. 

Dans la nuit de mardi à mercredi, il est soupçonné d'avoir frappé son hôte : une gifle et un coup-de-poing, selon le procureur. Cette femme a appelé la police pour une intervention, mais n'a pas porté plainte. Le mis en cause nie les faits. Son avocat le dit sujet à des troubles psychiatriques et des crises de tétanie violente. 

Le suspect est en détention provisoire depuis 4 jours. Il sera jugé ce lundi 16 novembre en comparution immédiate au tribunal de Bayonne. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Aquitaine Pyrénées-Atlantiques Bayonne
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants