1 min de lecture Procès

Attentats de janvier 2015 : les juges n'ont pas "cédé à la pression", selon Me Pugliese

INVITÉE RTL - L'avocate de Miguel Martinez, reconnu coupable d'association de malfaiteurs dans le procès des attentats de 2015, estime que les magistrats ont su dire aux victimes quelle était la responsabilité réelle de chaque accusé.

Yves Calvi_ 3 Minutes pour Comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Procès des attentats de 2015 : les juges n'ont pas "cédé à la pression", selon Me Pugliese Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Florine Boukhelifa

Après 54 jours de procès, les juges ont prononcé mercredi 16 décembre les différentes condamnations dans le cadre du procès des attentats de janvier 2015. Sur le banc des accusés notamment, Miguel Martinez, reconnu coupable d'association de malfaiteurs pour avoir joué un rôle dans la fourniture des armes. La qualification terroriste n'a pas été retenue contre l'Ardennais de 38 ans qui a écopé de sept ans de prison. "C'est un immense soulagement pour (lui)", déclare son avocate maître Margot Pugliese.

Miguel Martinez avait été placé en détention en avril 2017. "Il lui était reproché d'être impliqué dans le transport d'un sac d'armes, c'est tout. Il n'y avait aucun lien avec Amedy Coulibaly ou les frères Kouachi", rappelle l'avocate de la défense. Elle explique que "les magistrats ont réussi à faire la part des choses et à ne pas céder à la pression de juger une affaire comme celle-là."

"Je pense que la décision rendue satisfera à la fois les victimes et les accusés. Il était important de dire aux victimes quelle était la responsabilité réelle de chacun", estime Margot Pugliese. Son client, qui pourrait bénéficier d'une remise de peine, "est soulagé de ne plus être considéré comme terroriste et se trouve dans l'attente de reprendre une vie normale."

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Procès Charlie Hebdo Attentats en France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants