1. Accueil
  2. Actu
  3. Justice et faits divers
  4. Attentat à Strasbourg : comment Chérif C. a-t-il basculé dans le terrorisme ?
1 min de lecture

Attentat à Strasbourg : comment Chérif C. a-t-il basculé dans le terrorisme ?

ÉCLAIRAGE - Malgré la mobilisation de plus de 700 policiers et gendarmes, l'auteur présumé de l'attentat de Strasbourg reste pour l'heure introuvable.

Des membres de la Brigade de Recherche et d'Intervention (BRI), à Strasbourg, le 12 décembre 2018, au lendemain d'une fusillade meurtrière.
Des membres de la Brigade de Recherche et d'Intervention (BRI), à Strasbourg, le 12 décembre 2018, au lendemain d'une fusillade meurtrière.
Crédit : SEBASTIEN BOZON / AFP
Attentat à Neudorf : comment Chérif C. a-t-il basculé dans le terrorisme ?
01:40
"Gilets jaunes" : "Leur message devient inaudible", estime Gaël Perdriau sur RTL
00:35
"Gilets jaunes" : Saint-Étienne a été "livrée aux casseurs et aux pilleurs", fustige le maire
00:37
Nicolas Burnens & Leia Hoarau

Son portrait a été diffusé mercredi 12 décembre. L'auteur présumé de l'attentat de Strasbourg a été vu pour la dernière fois dans le quartier du Neudorf, là où il a grandi. Mais comment Chérif Chekkat, un délinquant multirécidiviste, a pu basculer ainsi dans le terrorisme ?

Loin des cités populaires, Chérif a vécu jusqu'à sa majorité avec ses frères et sa sœur dans une petite maison aujourd'hui en travaux au bout d'une impasse entourée de pavillons fleuris. Ils ont occupé un logement social durant une quinzaine d'années.

Marianne côtoyait régulièrement la famille : "Pour la maman, on sentait qu'elle était dépassée. Ce n'est pas elle qui avait le pouvoir dans la maison. C'est très clairement les jeunes qui grandissaient. On perçoit alors qu'il y a une difficulté, un manque d'éducation, une absence de père. On sentait une certaine solitude et une fatigue."

Un jeune en rupture avec la société

À l'époque, les habitants décrivent déjà un jeune en rupture avec la société, qui commet ses premiers petits délits, habitué à semer les policiers dans les rue étroites du quartier. Michel, un voisin, se rappelle : "Il faisait des conneries ici, des choses qui n'étaient pas dans le cadre de la normalité. Il volait des vélos et, à moi, il m'a fauché les clés de la maison. (...) C'était quand même grave. Ce jeune n'avait pas de repère donc il était assez agressif. J'ai remarqué qu'il était dans un milieu compliqué. Au point qu'il fasse ça, je ne suis pas étonné".

À lire aussi

À cause de l'insalubrité et de loyers impayés, la famille a fini par être expulsée de son logement. Ce n'est qu'à la télévision que les habitants ont découvert, stupéfaits, que Chérif était devenu un terroriste présumé.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/