1 min de lecture Attentats à Paris

Attentat à Paris : 17 victimes vont porter plainte contre l'État

RÉACTION - L'avocate de ces victimes des attentats de Paris et Saint-Denis dénonce de "graves dysfonctionnements" des services de l'État.

Calvi-245x300 RTL Matin Yves Calvi iTunes RSS
>
17 familles de victime vont porter plainte contre l'État Crédit Image : MATTHIEU ALEXANDRE / AFP | Crédit Média : Thomas Prouteau | Durée : | Date : La page de l'émission
Thomas Prouteau et Claire Gaveau

Cette décision pourrait faire couler beaucoup d'encre. Le tribunal administratif de Nîmes a estimé que l'État français était bien responsable dans la mort du parachutiste Abel Chennouf, tué par balle le 15 mars 2012 par Mohamed Merah à Montauban. Du moins, en partie alors que le tribunal a fixé à un tiers la part de responsabilité de l'État dans cette attaque terroriste. 

Mais ce verdict a poussé 17 familles de victimes des attentats du 13 novembre à également agir. Si elles avaient déjà annoncé déposer un recours contre l'État belge, ces dernières ont décidé de déposer un recours contre l'État français. Mais alors, pourquoi une telle action ? Leur avocate, maître Samia Maktouf parle de "graves dysfonctionnements". "Les services de l'État, les services de la justice, les services pénitentiaires, les services de renseignement n'ont pas joué leur rôle car on n'a pas identifié la défaillance des services, parce qu'on n'a pas identifié le manque de coopération entre les services internes en France ou à l'étranger", détaille l'avocate.

L'objectif de cette action judiciaire : "que la responsabilité des personnes qui ont commis des erreurs soit pointée, soit sanctionnée car l'État se doit d'être exemplaire", lance Samia Maktouf. Le chemin promet d'être long alors qu'Albert Chennouf, qui définit les terroristes comme des "nazislamistes", a obtenu gain de cause quatre ans après les faits dramatiques perpétrés par Mohamed Merah. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Attentats à Paris Justice Terrorisme
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants