1 min de lecture Justice

Attaque à Paris : l'enquête confiée à des juges d'instruction pour "tentative d'assassinats" terroristes

La garde à vue de l'auteur présumé des faits a été levée au terme des 96 heures légales. Il a été placé en détention provisoire.

>
Attaque à Paris : l'auteur présumé admet avoir menti sur son âge Crédit Image : Alain JOCARD / AFP | Crédit Média : Alice Moreno / RTL | Durée : | Date :
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

Vendredi 25 septembre 2020, au pied des anciens locaux de Charlie Hebdo rue Nicolas-Appert, dans le XIe arrondissement de Paris, un Pakistanais a violemment attaqué deux journalistes qui travaillaient là. L'enquête a été confiée à des juges d'instruction pour "tentative d'assassinats" terroristes, a annoncé le procureur de la République antiterroriste Jean-François Richard, lors d'une conférence de presse ce mardi 29 septembre. 

Zaheer Hassan Mahmoud, comme a reconnu s'appeler l'auteur présumé des faits, doit être présenté ce mardi après-midi à un juge d'instruction après la levée de sa garde à vue au terme des 96 heures légales dans le cas de faits terroristes. Il est accusé de "tentative d'assassinats en relation avec une entreprise terroriste" et "association de malfaiteurs terroristes à caractère criminel". 

"Totalement inconnu de l'ensemble des services de renseignements", l'auteur présumé des faits "a de manière constante reconnu la matérialité des faits" et "ne fait allégeance à aucun groupe terroriste particulier". La détention provisoire a été requise, a précisé le procureur de la République.

Le suspect reconnait avoir 25 ans et non 18

Zaheer Hassan Mahmoud a par ailleurs reconnu être né au Pakistan en 1995 et non en 2002, a précisé le procureur national antiterroriste. Le suspect affirmait initialement s'appeler Hassan Ali et être né en 2002 au Pakistan, identité sous laquelle il avait bénéficié de l'aide sociale à l'enfance à son arrivée en France en 2018.

À lire aussi
Symbole de la justice (illustration) justice
Pau : prison avec sursis pour deux policiers coupables de violences sur mineur

Confronté à un document pakistanais retrouvé dans son téléphone, "il a finalement reconnu qu'il s'agissait de sa véritable identité et qu'il était âgé de 25 ans", a déclaré Jean-François Ricard, qui a confirmé que le suspect "était totalement inconnu de l'ensemble des services de renseignement". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Faits divers Attentats à Paris
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants