1 min de lecture Faits divers

Attaque à Paris : cinq nouvelles personnes placées en garde à vue

Après l'attaque perpétrée au pied de l'immeuble des anciens locaux de "Charlie Hebdo", cinq nouvelles gardes à vue sont en cours ce vendredi 25 septembre au soir.

L'attaque à l'arme blanche de ce vendredi 25 septembre 2020 a eu lieu devant les anciens locaux de Charlie Hebdo, où se trouve l'agence Premières Lignes.
L'attaque à l'arme blanche de ce vendredi 25 septembre 2020 a eu lieu devant les anciens locaux de Charlie Hebdo, où se trouve l'agence Premières Lignes. Crédit : Alain JOCARD / AFP
Léa Stassinet
Léa Stassinet
et Victor Goury-Laffont

Ce vendredi 25 septembre, en fin de matinée, deux personnes ont été attaquées à l'arme blanche, à proximité des anciens locaux de Charlie Hebdo où avait eu lieu l'attentat meurtrier de janvier 2015. Deux suspects, dont un présenté par le procureur antiterroriste comme étant "le principal auteur des faits", ont été interpellés rapidement après les faits.

On apprend désormais que d'autres gardes à vue sont en cours en lien avec cette attaque. Cinq hommes ont été interpellés à Pantin (Seine-Saint-Denis), lors d'une perquisition au domicile supposé du principal suspect, qui a ce matin avoué être l'auteur de l'attaque. 

Les deux victimes, des collaborateurs de l'agence de presse audiovisuelle Premières Lignes, ont été hospitalisés mais "leurs jours ne sont pas en danger", a précisé le Premier ministre Jean Castex qui s'est déplacé sur place.

Le parquet national antiterroriste a été saisi très rapidement après la survenance des faits, notamment en raison de l'emplacement de cette attaque, a précisé le procureur antiterroriste Jean-François Ricard. Invité de France 2, le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin a affirmé pour sa part qu'il s'agissait "manifestement" d'un "acte de terrorisme islamiste"

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Île-de-France Paris
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants