1 min de lecture Faits divers

Argenteuil : nouvelle vague d'incidents, onze personnes interpellées

Onze personnes, dont huit mineurs, ont été interpellées dimanche à Argenteuil après des heurts avec les forces de l'ordre.

Une voiture brûlée à Argenteuil, le 12 février 2016
Une voiture brûlée à Argenteuil, le 12 février 2016 Crédit : GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP
Claire Gaveau
Claire Gaveau
et AFP

Les affrontements entre manifestants et forces de l'ordre se poursuivent. Après Aulnay-sous-Bois et Bobigny, la commune d'Argenteuil, dans le Val d'Oise, a été le théâtre de violents heurts dimanche 12 février. Onze personnes, dont huit mineurs, ont été interpellées après des heurts avec les forces de l'ordre, l'incendie d'un véhicule et le caillassage d'un bus, a indiqué la préfecture du Val-d'Oise.

Ces incidents sont "sans doute" liés à l'affaire de Théo, un jeune Noir victime d'un viol présumé par un policier lors de son interpellation en Seine-Saint-Denis le 2 février. Mais les policiers restent prudents : "On ne peut pas l'affirmer pour le moment", glisse une source policière.

À Argenteuil, les incidents ont commencé en fin d'après-midi, vers 17h30. Après un "appel sur les réseaux sociaux", une cinquantaine de jeunes se sont regroupés sur la dalle d'Argenteuil. Ces derniers s'en sont d'abord pris à des voitures avant de caillasser un bus. Le chauffeur du bus a été "blessé au visage", selon la préfecture. Un véhicule et trois poubelles ont également été incendiés. De "nombreux projectiles" ont été lancés sur les forces de l'ordre, sans faire de blessé, a-t-on ajouté de même source.

Les journalistes ont une nouvelle fois été la cible des manifestants. Un journaliste de BFM Paris a été agressé mais "il va bien". Un nouvel incident qui s'inscrit dans la lignée des précédentes manifestations et scènes de violence. Samedi, une manifestation de soutien au jeune homme à Bobigny a également dégénéré et un camion technique de RTL a été incendié.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Manifestations Aulnay-sous-bois
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants