1 min de lecture Alsace

Alsace : un réseau d'arnaque au joint de culasse démantelé

Les escrocs détérioraient le moteur de la voiture à vendre, alors que son propriétaire avait le dos tourné. Ce qui leur permettait d'acquérir le véhicule à des prix très bas.

RTL Midi -  Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Alsace : un réseau d'arnaque au joint de culasse démantelé Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Jean-Alphonse Richard
Jean-Alphonse Richard et Leia Hoarau

Un réseau d'escroquerie "au joint de culasse", visant à déprécier la valeur de véhicules d'occasion pour les acheter au rabais, a été démantelé. Onze personnes ont été arrêtées en Alsace, le 20 mars dernier. Parmi elles, 6 personnes avaient été présentées à un juge d'instruction, dont trois d'entre elles, considérées comme les "cerveaux" présumés, ont été mises en examen et incarcérées pour escroquerie en bande organisée et recel d'escroquerie.

Le mode opératoire des escrocs était à chaque fois le même : ils repéraient les véhicules potentiellement intéressants, proposés à la vente sur des sites de petites annonces, et prenaient rendez-vous avec les propriétaires. 

Sur place, l'un d'eux détournait l'attention du vendeur pendant qu'un complice versait discrètement de l'huile dans le radiateur du véhicule. Au moment d'essayer la voiture, lorsque le propriétaire mettait le contact, de la fumée sortait alors du capot, signe classique d'un joint de culasse fichu. Les escrocs en profitaient alors pour négocier le prix du véhicule au rabais, parvenant à le faire baisser de plusieurs milliers, voire dizaines de milliers d'euros. 

Partie de l'Est de la France, cette arnaque est en train de se répandre. Une centaine de cas a déjà été recensé dans tout le pays, pour un préjudice total dépassant les 400.000 euros. "Il y a sans doute d'autres victimes mais pour l'heure non identifiées", a précisé Mme Roux-Morizot, la procureure de la République de Mulhouse (Haut-Rhin). 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Alsace Arnaque Auto
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants