1 min de lecture Faits divers

Alpes-Maritimes : ce que l'on sait du meurtre de la prostituée à Mougins

Le principal suspect du meurtre de la prostituée le soir de Noël, dans les Alpes-Maritimes, a livré sa version des faits aux enquêteurs.

>
Alpes-Maritimes : ce que l'on sait du meurtre de la prostituée à Mougins Crédit Image : MYCHELE DANIAU / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
Alice Moreno
édité par Noé Blouin

Après le meurtre d'une prostituée dans les Alpes-Maritimes, le principal suspect est passé aux aveux. Le corps de la femme avait été retrouvé en partie dénudé et brûlé dans un parc de Mougins le matin de Noël. Son client le soir des faits avait été interpellé le 27 décembre dernier, et vient d'être mis en examen.

Le jeune homme de 28 ans, connu pour des délits mineurs aurait cette fois basculé dans la criminalité. Face aux enquêteurs, ce Cannois  a reconnu avoir eu une relation sexuelle tarifée avec la victime. Il s'est offert les services de l'Albanaise de 37 ans dans la nuit du 24 au 25 décembre. Un différend aurait ensuite opposé le client et la prostituée, l'homme aurait alors, de son propre aveu, "perdu les pédales" et dans un élan de violence étranglé Olivia.

Selon ses déclarations, il a ensuite transporté le corps jusqu'au parc de la Valmasque à Mougins où il aurait tenté d'incendier le cadavre pour faire disparaître toute trace de son crime. La prostituée a en effet été retrouvée partiellement dénudée à cet endroit, sa poitrine calcinée. Les explications du jeune homme correspondent en tout point aux constatations effectuées par les enquêteurs. Présenté le 29 décembre au juge d'instruction, le présumé coupable a été mis en examen pour "meurtre", et le corps de la victime doit être autopsié ce lundi 30 décembre.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Enquête Alpes-Maritimes
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants