1 min de lecture Faits divers

Aisne : contrôlée pour avoir roulé trop lentement, elle cumulait six infractions

VU DANS LA PRESSE - Fin janvier, des gendarmes de la Capelle dans l'Aisne (02), ont contrôlé une conductrice qui roulait trop lentement. Une allure suspecte qui a révélé de multiples infractions.

Des gendarmes contrôle l'alcoolémie d'un automobiliste (Illustration).
Des gendarmes contrôle l'alcoolémie d'un automobiliste (Illustration). Crédit : GUILLAUME SOUVANT / AFP
Marie Gingault

Mercredi 29 janvier, en fin de journée, les gendarmes de l'Aisne, sont avertis de la conduite d'une automobiliste, rapporte 20 Minutes. Selon les forces de l'ordre, la conductrice roulait "à très faible allure" dans le centre-ville de La Capelle. Si rouler trop vite est suspect, rouler trop lentement l'est tout autant. 

Lors de l’interpellation, les gendarmes procèdent alors à un contrôle et découvrent qu'absolument rien n'est en règle. Au volant du véhicule, une femme, dont on ne connaît pas l'âge, et qui, au moment de présenter son permis de conduire aux gendarmes s'est trouvée bien embêtée. En effet, celui-ci avait été suspendu. 

Après avoir vérifié les papiers du véhicule, les infractions s’enchaînent pour la conductrice : la voiture n'est pas assurée, la carte grise est toujours au nom du précédent propriétaire et le contrôle technique est dépassé. Au total, le nombre d'infractions s'élève à 4. 

Positive et en possession de Cannabis

Sa conduite trop lente et la découverte d'infractions toujours plus nombreuses incitent les gendarmes à poursuivre leur contrôle. Ceux-ci soumettent alors la conductrice à un dépistage de stupéfiant, qui s'avère être positif. Après avoir effectué une fouille, les gendarmes découvrent que la celle-ci est en possession de cannabis.

À lire aussi
Samuel Paty a été assassiné vendredi 16 octobre 2020 faits divers
Samuel Paty : le grand-père de l'assaillant "n'a jamais remarqué de signe de radicalisation"

Si c'est une allure trop faible qui a initialement alerté les gendarmes, ce ne sont pas moins de six effractions que la conductrice a commis. Son véhicule a été saisi et l'Axonaise recevra prochainement une convocation du tribunal. Pour l'ensemble de ses infractions, l'automobiliste devra répondre de ses actes devant la justice

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Gendarmerie Vitesse
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants