1 min de lecture Faits divers

Agression de Jérémie Bréaud à Bron : l'élu sous protection policière, annonce Darmanin

Le maire de Bron, menacé à plusieurs reprises, bénéficiera d'une protection policière, a annoncé le ministre de l'Intérieur. L'élu "est protégé par la République", a-t-il assuré.

Un agent de la police nationale (illustration)
Un agent de la police nationale (illustration) Crédit : BERTRAND GUAY / AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

Le ministre de l'Intérieur a annoncé, mardi 2 mars, qu'il accordait "la protection du service des personnalités" au maire LR de Bron, Jérémie Bréaud, insulté et menacé la semaine dernière. Le ministre avait d'ores et déjà évoqué le cas de cet élu, en octobre dernier lorsque celui-ci avait été menacé. Il avait assuré qu'il lui apporterait "tout son soutien" et que la justice serait saisie. 

Répondant à une question du député LR Bernard Perrut, Gérald Darmanin a déclaré avoir "décidé, alors même que l'évaluation du ministère de l'Intérieur ne voyait pas de menace particulièrement ciblée pour lui-même, de lui accorder cependant la protection du service des personnalités". L'élu "est protégé par la République, a-t-il assuré, pour qu'il puisse aller où il le souhaite dans sa ville, annoncer ce qu'il souhaite".

Le ministre a par ailleurs rappelé que le garde des Sceaux Éric Dupond-Moretti avait pris une circulaire sollicitant du parquet "la comparution immédiate de toute personne qui s'en prend à des élus". Jeudi dernier, Jérémie Bréaud, avait annoncé avoir été la cible la veille d'insultes, de menaces physiques et de jets de projectiles tandis que son véhicule avait été caillassé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Gérald Darmanin Agression
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants