1 min de lecture Faits divers

Agen : une clinique dépose plainte après une coupure d'électricité revendiquée par la CGT

Une clinique à Agen a déposé plainte, jeudi 26 décembre, pour mise en danger de la vie d'autrui, après avoir été touchée par une coupure d'électricité revendiquée par la CGT Energie qui proteste contre la réforme des retraites.

Une clinique (illustration)
Une clinique (illustration) Crédit : AFP
Florise Vaubien
Florise Vaubien et AFP

Une clinique d'Agen a déposé plainte pour mise en danger de la vie d'autrui, après avoir été affectée par une coupure d'électricité, revendiquée par la CGT Énergie, a-t-on appris, jeudi 26 décembre, auprès du parquet. Au 22e jour de la mobilisation, le syndicat enchaîne les actions coup-de-poing en contestation de la réforme des retraites

Samedi 21 décembre, cette coupure sauvage avait également perturbé le match de Top 14 de rugby entre Agen et Toulouse au stade Armandie, situé à proximité de la clinique Esquirol Saint-Hilaire. La clinique disposait, elle, d'un groupe électrogène qui a rapidement pris le relais. Le Parquet a d'ailleurs confirmé que les patients n'avaient pas été affectés. L'enquête en cours doit désormais déterminer si les faits de mise en danger de la vie d'autrui sont caractérisés et identifier les auteurs de la coupure.

Depuis le début de la mobilisation sociale contre la réforme des retraites, le syndicat a assumé la responsabilité de plusieurs coupures de courant. Interdites par la loi et punies pénalement, ces coupures sauvages avaient été dénoncées par la ministre des Transport Elisabeth Borne, considérées "très dangereuses", notamment "dans des cliniques". 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Faits divers Cgt Réforme des retraites
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants