2 min de lecture Nicolas Sarkozy

Affaires des écoutes : "Nous avons décidé de saisir la garde des Sceaux", annonce l'avocate de Sarkozy

INVITÉE RTL - L'avocate de Nicolas Sarkozy Jacqueline Laffont a annoncé saisir la garde des Sceaux concernant l'affaire des écoutes.

Yves Calvi 3 Minutes pour Comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Affaires des écoutes : "Nous avons décidé de saisir la garde des Sceaux", annonce l'avocate de Sarkozy Crédit Image : ERIC PIERMONT / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi édité par Bastien Hauguel

Un système de surveillance des grands ténors du barreau, entre 2014 et 2019, a été révélé hier par le magazine Le Point. Le but était d'identifier une "taupe" qui aurait informé l'ex-président de la République Nicolas Sarkozy de l'évolution des enquêtes le concernant et d'écoutes le visant. Au micro de RTL, Jacqueline Laffont, avocate de l'ancien chef de l'État, tient à préciser que les investigations du Parquet national financier ne se sont pas traduites par des écoutes, mais par des "fadettes, un examen détaillé des factures et des appels ainsi que des bornages". "Des surveillances qui sont très intrusives, attentatoires aux libertés individuelles mais aussi au secret professionnel qui entoure notre profession (...) Ce sont des investigations inédites dans un dossier de ce genre", souligne-t-elle.

Sur Twitter, Nicolas Sarkozy n'avait exprimé hier qu'une seule demande, celle du "respect de l'État de droit". "Il souhaite être jugé comme un justiciable ordinaire (...) Quand on examine les faits révélés par le Point, le moins que l'on puisse dire c'est que cela n'a pas été le cas", explique Jacqueline Laffont. "Manifestement, quand le nom de Nicolas Sarkozy apparaît dans un dossier, les choses s'emballent et des procédés inédits et dérogatoires sont employés."

Par le constat de procédés "déloyaux", l'avocate de Nicolas Sarkozy indique que la justice "aura des comptes à rendre sous une forme ou sous une autre". "Nous sommes en train de réfléchir à cela, nous plaidons dans cette affaire à partir du 23 novembre." Jacqueline Laffont révèle par ailleurs que la garde des Sceaux sera saisie "d'une demande d'inspection générale", "afin d'enquêter sur toutes les interrogations que suscitent cette enquête, sur tous ses dysfonctionnements et ses dérives".

On souhaite savoir ce qui s'est passé

Me Jacqueline Laffont, avocate de Nicolas Sarkozy
Partager la citation

Une enquête sur l'enquête, pour savoir notamment "pourquoi des avocats ont été surveillés sans la moindre raison possible". "Il y a énormément de questions", déclare Jacqueline Laffont. "Je pense que cela pose la question du fonctionnement du parquet en général."

À lire aussi
Nicolas Sarkozy et Gérald Darmanin le 5 octobre 2018. Gérald Darmanin
Affaire Darmanin : "Il peut compter sur mon amitié", assure Nicolas Sarkozy

L'avocate de Nicolas Sarkozy songe à déposer une plainte. "Des initiatives sont en cours, nous y réfléchissons évidemment de notre côté (...) Ce qui nous concerne en premier chef, c'est que l'affaire, quand elle viendra en jugement, puisse être traitée dans des conditions de sérénité et que Nicolas Sarkozy puisse démontrer, je n'en doute pas, qu'il n'a aucun acte délictueux à se reprocher dans cette affaire", conclut Jacqueline Laffont.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Nicolas Sarkozy Justice
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants