1 min de lecture Justice

Meurtre de Sarah Halimi : le suspect n'aura pas de procès

L'homme qui a tué Sarah Halimi en 2017 a été déclaré pénalement irresponsable et ne sera pas jugé aux assises. La chambre de l'instruction a conclu à l'abolition du discernement du tueur.

Sarah Halimi a été assassinée en avril 2017, à son domicile dans le quartier de Belleville à Paris.
Sarah Halimi a été assassinée en avril 2017, à son domicile dans le quartier de Belleville à Paris. Crédit : Capture d'écran / Google Street View
Bastien Hauguel et AFP

La cour d'appel de Paris a rendu son verdict. Ce jeudi 19 décembre, l'homme qui a tué Sarah Halimi, une sexagénaire juive, en 2017 a été déclaré pénalement irresponsable. Il ne sera donc pas jugé aux assises, ce que réclamaient les proches de la victime.

La chambre de l'instruction a tranché entre les trois expertises psychiatriques contradictoires du dossier et conclu à l'abolition du discernement de Kobili Traoré au moment des faits. En proie à une bouffée délirante liée à une forte consommation de cannabis, ce jeune avait roué de coups sa voisine en criant plusieurs fois "Allah Akbar", avant de la précipiter dans la cour de leur immeuble parisien.

Kobili Traoré fumait beaucoup de cannabis depuis ses 14 ans. Pour le premier expert, il ne pouvait pas ignorer qu'il prenait des risques en consommant de la drogue, son discernement était altéré mais il peut être jugé. Les deux experts suivants considéraient, en revanche, que son discernement était aboli.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Justice Faits divers Meurtre
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants